Beauport Express
11:06 4 juin 2019

École secondaire de la Seigneurie: une vocation sportive qui continue de grandir

École secondaire de la Seigneurie: une vocation sportive qui continue de grandir
L’athlétisme a déjà été beaucoup plus populaire chez les jeunes du Québec. (Photo gracieuseté)

PROGRAMME. Pour l’année scolaire 2019-2020, six nouveaux sports feront leur entrée à l’école beauportoise. L’athlétisme, le biathlon, la natation et la para-natation ainsi que le golf seront offerts sous le format d’un programme Sport-études. Le rugby et le karaté seront donnés sous une formule de spécialisation sportive.

Pour Patrick Roberge, agent de développement Sport-études,  il y a encore place à l’amélioration. «Il y a encore de la place dans l’école pour d’autres sports et c’est mon mandat de le faire. Il y aura 433 élèves inscrits dans l’une de nos 34 disciplines sportives ce qui représente environ le tiers de l’école. De ce nombre, 23 sont des programmes Sport-études reconnus. La force de notre organisation est de s’associer avec des partenaires forts qui prennent en charge la structure du sport offert. C’est un peu comme un clé en main pour l’école.»

Sylvain Cloutier sera en charge de l’athlétisme à l’école secondaire de la Seigneurie. (Photo gracieuseté)

L’athlétisme sera pris en charge par l’entraîneur-adjoint du Rouge et Or, Sylvain Cloutier. Le biathlon sera l’affaire de Lise Leguellec et de son fils Jean-Philippe, qui a participé à trois Jeux olympiques. Kevin Bergeron supervisera la destinée des golfeurs et Johanne Girardin s’occupera de la natation.  Elle entraîne déjà pour le Rouge et Or natation. Michel Drouin agira comme maître pour les karatékas pendant trois heures tous les jours et Kévin Rouet est le responsable du premier programme scolaire en rugby dans la province.

Les programmes Sport-études sont offerts pour l’ensemble des 29 600 élèves du territoire de la Commission scolaire des Premières-Seigneuries.

Kevin Bergeron sera l’entraîneur de golf, il est l’un des rares entraîneurs au Québec à posséder un niveau 4 du programme national de certification des entraîneurs. (Photo gracieuseté)

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *