Beauport Express
11:36 1 juin 2019

Une exposition d’artisanat à contempler en randonnant

Une exposition d’artisanat à contempler en randonnant
Photo: (Photo Métro Média - Perrine Gruson)Stevens Melançon et Jeremie Ernould ont inuaguré l'exposition extérieure.

Mise en valeur de la rivière Beauport

PATRIMOINE. Le projet de médiation culturelle Rivière, flore et folklore a été inauguré samedi 1er juin par la Ville de Québec et le gouvernement provincial. Porté par le Centre de valorisation du patrimoine vivant et réalisé aux abords de la rivière Beauport, il est le fruit du partage de connaissances et de savoir-faire entre plusieurs organismes locaux et plus de 250 élèves.

1,6 km de sentier enjolivé

Feutre, crochet et tricot ajoutent de la couleur aux arbres majestueux situés sur le sentier longeant la rivière Beauport entre la bibliothèque Étienne-Parent et la rue Joseph-Giffard. Plusieurs stations mettant en vedette le savoir-faire artisanal manuel transmis, entre autres, par les Cercles de fermières de Beauport, sont visibles tou au long du chemin balisé.

«Cette réalisation permet de découvrir ou redécouvrir le joyau caché qu’est la rivière Beauport», a indiqué Jérémie Ernould, conseiller du district électoral de Robert-Giffard.

«Ce projet a suscité la participation d’organismes communautaires ainsi que de nombreux citoyens et jeunes d’écoles secondaires dans une perspective d’appropriation du milieu riverain», s’est réjoui Stevens Melançon, président de l’arrondissement de Beauport.

Le projet de médiation culturelle s’inscrit dans le Programme de mise en valeur des cours d’eau.

Le projet a été réalisé par le Centre de valorisation du patrimoine vivant, en collaboration avec le conseil de bassin versant de la rivière Beauport, la Maison Girardin, le cercle de fermières de Beauport, les écoles François-Bourrin et
Samuel-de-Champlain et l’école de musique des Cascades.

Il s’inscrit dans le cadre du programme de mise en valeur des rivières Montmorency, Beauport, Saint-Charles et du Cap Rouge visant à intégrer ces cours d’eau comme éléments structurants du développement de la ville de Québec. Ce programme bénéfice d’une contribution financière du gouvernement du Québec.

Des objets d’art, comme ici de la feutrine, sont exposés tout le long du sentier.

L’installation Rivière, flore et folklore sera accessible à tous jusqu’au 4 août. L’entrée est en arrière de la bibliothèque Étienne-Parent. 

 

 

 

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *