Beauport Express
13:55 2 mai 2019

Redorer le blason des propriétaires de chiens: trois Beauportois sont en mission

Redorer le blason des propriétaires de chiens: trois Beauportois sont en mission
L’organisme a comme commanditaire Earth Rated, qui fournit les sacs de ramassage pour les excréments. (Photo Métro Média – Jean Carrier)

ORGANISME. Pitou format géant, clébard sympathique ou minuscule molosse, il n’y a aucune forme de discrimination chez l’organisme Familles Pro-Chiens de Québec. Les trois administrateurs beauportois sont d’avis que ce sont les comportements des humains qu’il faut surveiller de près.

«Il y a plusieurs objectifs que nous voulons poursuivre, mais contribuer à améliorer le comportement des propriétaires de chiens est très important. Nous voulons aussi créer des aménagements au niveau de la ville que ce soit des parcs à chiens ou améliorer la logistique comme avoir des poubelles et et des sacs à l’entrée des sentiers dans les parcs et même des abreuvoirs pour les chiens et les maîtres», mentionnent Denise Jobin, Andréanne Laroche et Christian Bédard.

Les trois administrateurs de l’organisme sont d’avis qu’il y a encore beaucoup de travail à faire pour sensibiliser les propriétaires à l’amélioration des comportements de base. «Sortir avec la laisse et ramasser les cacas de nos animaux préférés, ça semble simple, mais beaucoup de nos interventions sont axées sur ces deux choses. Si les propriétaires de chiens corrigeaient ces deux lacunes, nous serions beaucoup mieux perçus dans la communauté.»

Deux grandes corvées de ramassage sont prévues le 11 mai au Centre de plain-air de Beauport et le 18 mai au Parc des moulins à Charlesbourg. La corvée collective se veut un exercice visant à démontrer que les cani-citoyens de la ville de Québec sont des gens respectueux des autres citoyens et des lieux natures.

Plus de sites pour les chiens

Familles Pro-Chiens de Québec, qui existe depuis 2008, souhaite beaucoup plus de parcs à chiens pour ses usagers. «Je pense qu’un parc à chien par arrondissement serait raisonnable. Il y a seulement deux parcs sur l’ensemble du territoire de la ville de Québec. Une ville comme Calgary qui ressemble démographiquement à Québec en possède 60 par comparaison», précise Christian Bédard.

L’organisme a gagné une belle victoire en 2016 alors que la Ville a reconnu qu’un sentier du Centre de Plain-Air de Beauport devait servir principalement aux marcheurs de chiens.

Le groupe a aussi rencontré Patrick Voyer, membre du comité exécutif de la Ville de Québec, qui s’est montré ouvert aux idées de l’organisme. «Nous attendons la nouvelle réglementation de la Ville sur la gestion des chiens de son territoire qui va sortir en 2020. Nous verrons ce qu’il faut faire après, mais il est certain que nous avons besoin d’un coup de main de l’administration de Québec afin de faire évoluer la cause canine», avoue l’administratrice Denise Jobin.

Le sentier pour promeneurs de chiens. (Photo gracieuseté)

Briser l’isolement

L’amour des chiens est au cœur des activités quotidiennes de l’organisme et plusieurs activités sont prévues tout au long de l’année afin de socialiser les chiens et leurs maîtres. Une grande marche annuelle est prévue le 25 août. «Nous sommes aussi là pour promouvoir l’activité physique. Des études démontrent que les problèmes de comportement canin diminuent lorsqu’un chien est actif. Il ne faut pas oublier qu’on est là aussi pour notre plaisir personnel et on essaie d’avoir du fun en gang», souligne Andréanne Laroche.

Le groupe Facebook https://www.facebook.com/groups/273841119485073/

L’édition 2018 de la marche annuelle. (Photo gracieuseté)

Commentaires 2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • cormier Denisr

    bravo pour votre implication

    • Denise jobin

      merci , nous travaillons très fort , nous vous l’assurons , merci !