Actualités
15:58 1 mai 2019

Témoignage de parents inquiets sur la rue Berrouard: rapides et dangereux version Beauport

Témoignage de parents inquiets sur la rue Berrouard: rapides et dangereux version Beauport
Photo: Przemyslaw KochLes parents ont expliqué que plusieurs jeunes choisissent d’aller au parc Jean-Guyon pour faire du bruit avec leurs autos durant la nuit. (Photo – Deposit Photos)

Deux parents de Beauport voient l’arrivée de l’été d’un mauvais œil alors que plusieurs véhicules modifiés prennent d’assaut la rue Berrouard dans le quartier Sainte-Thérèse-de-Lisieux pour en faire une piste de course personnelle.

«C’est un problème qui revient souvent dans le quartier, mais avec beaucoup de jeunes familles dans la rue, c’est carrément dangereux et il va arriver un accident grave. J’ai formulé une plainte à la police et il y a plusieurs autres parents qui ont fait la même chose, mais rien ne change», affirme Rébecca (qui a préféré taire son nom de famille par peur de représailles), une mère de deux jeunes filles et résidente de la rue.

Le papa des fillettes, David (qui a également requis l’anonymat) va plus loin dans ses propos. «C’est impensable de penser faire du vélo avec mes filles dans la rue le soir. La limite de vitesse est à 50 km/h, mais tout le monde va beaucoup plus rapidement que ça durant le jour et ce n’est pas seulement des jeunes, mais aussi des pères de famille qui rentrent pressés du boulot. Quand le soir arrive, on fait place aux jeunes et aux chars modifiés et ça roule vraiment vite.»

La rue Berrouard se situe dans un quartier résidentiel où les rues adjacentes ont une limite de 30km/h. C’est la seule rue du secteur qui possède une limite de 50 km/h et son manque de courbe semble idéal pour les jeunes chauffards. «La première chose qu’il faudrait régler est la signalisation qui est presque absente. Je sais que c’est une rue empruntée et plusieurs usagers l’utilisent pour éviter le boulevard Raymond, mais j’aimerais voir la limite de vitesse à 30 km/h comme partout dans le secteur. J’ai même demandé aux autorités de penser à utiliser des ralentisseurs, mais la réponse a été négative, car c’est une rue utilisée par les pompiers», mentionne Catherine.

Selon Jérôme, les autorités sont au courant du phénomène et ont même tenté de régler le problème avec un indicateur de vitesse durant la saison estivale pour sensibiliser les conducteurs. «Ce fut un fiasco! Les jeunes se servaient de l’indicateur de vitesse pour voir celui qui irait le plus vite avec son bolide…  C’est aussi une rue qui est étroite et avec les autos stationnées dans la rue, il n’y a pas beaucoup d’espace. Les autos passent proche des piétons et j’ai souvent failli me faire frapper», avoue Jérôme irrité par la situation.

Présence policière et Facebook

Selon les deux parents, la police fait à l’occasion des tours dans le secteur, mais jamais au bon moment. «Nous sommes certains que si les policiers passaient du temps près de la rue, ils ramasseraient le gros lot. Tout ce que vous voulons, c’est que les limites de vitesse soient respectées et que notre quartier résidentiel soit sécuritaire.»

La page Facebook du Spotted Beauport a mentionné aussi le problème de circulation rapide sur la rue Berrouard et pas moins de 262 commentaires au moment d’écrire ces lignes ont enflammé la conversation.

Réponse de la police

Pour le Service de police de la Ville de Québec (SPVQ), les plaintes pour vitesse excessives sont très courantes. «Je n’ai pas l’information à savoir si il y a des secteurs plus touchés que d’autres à l’intérieur de la ville, mais il y a un suivi approprié pour chaque plainte. On dépêche un policier sur place et le policier analyse les motifs de la plainte. Nous encourageons les citoyens à ne pas hésiter de dénoncer les situations problématiques», mentionne Étienne Doyon, relationniste du SPVQ.

Certains commentaires sur la page Facebook du Spotted Beauport mentionnaient que plusieurs endroits spécialisés qui acceptaient de la haute vitesse de façon sécuritaire sur leur site avaient fermé dans les derniers mois. (Photo – Deposit Photos)

Commentaires 2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • chantale

    J’habite le quartier depuis 10 ans et jai aussi ume fille… Je m’assoie sur la galerie ou dans ma cour et disons que c’est inquiétant à quel point ça roule en fou. S.v.p, il doit y avoir plus de policiers et de surveillance. N’attendons pas qu’il arrive de quoi de grave à nos jeunes. Merci!

  • Cin

    Je crois la meme chose ! Meme les stop personnes ne les fait si tu fait ton stop ta quasiment peur de te faire rentrer dans le cul parce que l’autre en arriere es pressé j’ai aussi apeller a quelques reprise pour le coin st ignace lucien les enfants attendent l’autobus sur se coin personne ne respect la signalisation !! La police ne réagit pas !!!! Ils attendent qu’un accident arrive ! Un enfant sortant de l’autobus a falli se faire frapper parce qu’un automobiliste n’a pas crue bon d’arreter au stop obligatoire d’une autobus jaune ! Plus de frousse que de mal mais attendez pas que sa arrive ! Perdre un enfant c’est le plus gros malheur de tous