Actualités
15:51 26 avril 2019

Un programme de financement qui fait des heureux dans Beauport-Limoilou

Un programme de financement qui fait des heureux dans Beauport-Limoilou
Une annonce importante pour les organismes de Beauport-Limoilou. (Photo Métro Média – Jean Carrier)

ORGANISME. Le Cercle des Fermières de Ste-Odile et celui de Beauport ont reçu un solide coup de pouce du programme fédéral Nouveaux Horizons qui vient en aide à des organismes pour aînés. Le programme qui évalue chaque demande au cas par cas peut attribuer jusqu’à 25 000$ selon les projets soumis.

«C’est la première fois que nous faisons une demande et je suis très heureuse de la somme reçue. J’ai entendu parler du programme par ma collègue de Ste-Odile et je me suis dit pourquoi pas nous? L’argent va servir à rendre notre local plus accueillant avec l’achat de mobilier, de machines à coudre, moderniser notre informatique et une brodeuse», mentionne la présidente du Cercle des Fermières de Beauport, Liette Saillant.

L’organisme beauportois de 82 membres, qui est le plus vieux en son genre dans la zone Québec-Est et Charlevoix a reçu le montant de 21 643$. Une somme qui incite l’organisme, qui fêtera son 100e anniversaire, à refaire une demande l’an prochain. «Nous allons sonder nos membres pour connaître nos besoins, mais c’est possible en effet. Cependant, il faut s’y prendre tôt, car il y a beaucoup de formulaires à remplir.»

Pour le Cercle de Ste-Odile, un financement de 10 114$ a été réservé. «Ce n’est pas la première année que nous appliquons au programme et l’argent va servir à moderniser notre salle de tissage. C’est important pour essayer d’attirer des nouveaux membres et continuer à transmettre notre patrimoine artisanal», mentionne la présidente du Cercle de Ste-Odile, Nicole Raymond.

Programme méconnu

Selon le député fédéral Alupa Clarke, le programme Nouveaux Horizons pour les aînés souffre d’anonymat. «Je veux que le fédéralisme fonctionne dans le comté et c’est de l’argent réel que les organismes peuvent aller chercher. Ce programme n’est pas du tout connu et mon bureau s’affaire à le faire connaître.»

La prochaine période d’application pour le programme sera de la fin mai jusqu’au mois de janvier.

Finalement, le programme Emplois d’été Canada, qui est nettement plus connu, a accordé un montant de 555 760$ à 92 organismes de Beauport-Limoilou. Cela représente 160 emplois qui totalisent 42 068 heures à un salaire de 14,23 dollars de l’heure.

La présidente Liette Saillant du Cercle des Fermières de Beauport. (Photo Métro Média – Jean Carrier)

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *