Actualités
11:59 21 mars 2019

Commission scolaire des Premières-Seigneuries: un bilan positif sur l’état des bâtiments

Commission scolaire des Premières-Seigneuries: un bilan positif sur l’état des bâtiments
L'école Marie-Renouard est âgée de 64 ans.

ÉDUCATION. Contrairement à d’autres commissions scolaires dans la province, la Commission scolaire des Premières-Seigneuries (CSDPS) dresse un portrait plutôt positif sur l’état de ses bâtiments avec 69% des établissements qui sont jugés dans un bon état. 

L’indice de vétusté est la somme du coût estimé de tous les travaux de maintien d’actifs devant être réalisés sur un horizon de cinq ans, divisée par la valeur de remplacement de cette infrastructure. Cet indice est utilisé pour évaluer les bâtiments en donnant un pourcentage qui caractérise l’état physique de l’infrastructure.

«Évidemment, l’âge des bâtiments joue un rôle important dans l’évaluation. Une jeune école ne devrait pas posséder un mauvais indice de vétusté. Des travaux sont effectués pour rendre les édifices jugés mauvais  à un niveau acceptable. De façon globale, la CSDPS se débrouille très bien avec 69% de ses bâtiments dans un bon état», affirme la secrétaire générale de la CSDPS, Martine Chouinard.

Le président du Syndicat du personnel de soutien de la Commission scolaire des Premières-Seigneuries (SPSCSPS-CSQ), Dominic Latouche, clamait la prudence. «Il est vrai qu’un indice de vétusté de 31% est bon, mais il faut continuer à investir dans la rénovation des écoles pour les garder à niveau. La moyenne d’âge des bâtiments de la CSDPS est quand même de 54 ans.»

Liste des travaux

La CSDPS a fourni la liste des travaux en cours des écoles qui avaient un degré de vétusté mauvais ou très mauvais.

Marie-Renouard: restauration des finis de murs et de planchers : 450 000$ pour 2018-2019 (déjà évalué dans le taux précédent) et remise à niveau du pavillon Assomption de Marie-Renouard pour une somme de 600 000$. Amélioration de l’indice considérant les travaux de 600 000$ réalisés.

St-Laurent: Mise à jour des systèmes mécaniques 225 000$

Beaupré: Remplacement des fenêtres et mise à niveau des systèmes mécaniques 450 000$

Place de l’éveil: Mise à niveau des systèmes mécaniques, drainage sanitaire 650 000$

Cap-des-Neiges 2:Finis de plancher et drainage agricole 600 000$

Boisé: Une vérification sera effectuée considérant les travaux réalisés en 2017-2018 pour une valeur de 1,8 million$.

Tableau de toutes les écoles avec un indice de vétusté mauvais ou très mauvais de la CSDPS ainsi que l’âge des bâtiments. Fourni par le SPSCSPS-CSQ. (Photo Métro Média – Jean Carrier)

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *