Beauport Express
15:34 18 mars 2019

Guylan Seft s’offre un premier album

Guylan Seft s’offre un premier album
Guylan Seft est natif de Rivière-du-Loup, mais il habite à Beauport depuis plusieurs années. (Photo gracieuseté)

MUSIQUE. Le guitariste beauportois de 49 ans Guylan Seft voulait faire les choses de la bonne façon pour la sortie de son premier album Nostalgie de l’ailleurs.

«C’est un projet de longue haleine, l’album est en quelque sorte  la cumulation de toutes mes années et connaissances en musique. C’est une longue gestation, mais je suis content du produit final. C’est vrai et authentique», assure celui qui a requis l’aide de huit autres musiciens pour accomplir les 13 pistes de l’album.

«Il n’a pas beaucoup de musique comme la mienne à Québec, je suis pas mal seul dans mon crédo», affirme Guylan Seft. (Photo gracieuseté)

Même si on peut retrouver du sang irlandais dans la famille de l’artiste, Guylan n’avait pas vraiment d’explication pour son type de choix musical celtique world. «Je pense simplement que c’est la musique qui m’habite. Pour moi, c’est naturel de jouer ce genre de musique qui est la musique de l’âme. J’ai des influences comme Yanni et Loreena McKennit, mais chaque pièce est un reflet de moi-même et bien humblement, je crois que ce sont des titres de qualité.»

Un lancement comme tremplin

L’artiste avait beaucoup d’espoir que le lancement de Nostalgie de l’ailleurs pourrait l’aider à propulser sa carrière musicale. «J’ai des projets à court et moyen terme pour des spectacles. Je vais utiliser le lancement de l’album pour tourner une bonne vidéo promotionnelle qui va m’aider à trouver des contrats. La musique celtique ratisse large et j’aimerais jouer dans les festivals au Québec, mais je pense pouvoir trouver aussi des spectacles à l’extérieur du Québec.»

Le guitariste a longuement hésité avant d’accepter de donner sa pièce préférée. «Évidemment, la chanson qui est sous les projecteurs est Nostalgie de l’ailleurs parce que c’est aussi le titre de l’album, mais je dois dire que j’ai un faible pour la dernière chanson Humanity’s Quest. Ça part lentement, mais ça déménage rapidement.»

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *