Actualités
11:25 28 février 2019

Forest Boys: l’amour de la scène, tout simplement

Forest Boys: l’amour de la scène, tout simplement
Le groupe a été refusé sur le réseau social Twitter, car Yuri-Yann Lépine-Malone a inscrit la date de formation du groupe qui est très loin de la majorité. Il n'a pas jugé bon de recommencer. (Photo gracieuseté – Jean-François Cloutier)

MUSIQUE. Julien Chiasson, qui tout comme Rémy Bélanger, a mis les projets du groupe The Seasons sur la glace pour mettre son énergie dans l’aventure de Forest Boys. La carrière solo du frère de Julien, Hubert Chiasson alias Hubert Lenoir, a explosé ce qui explique en partie la décision des deux membres de consacrer du temps ailleurs. Il y a même un troisième Beauportois dans le groupe avec la présence de Yuri-Yann Lépine-Malone.

«On veut revenir à la base et simplement jouer et composer de la musique parce qu’on aime ça, sans contrainte. Donner un produit plus simple et plus vrai», affirme d’entrée de jeu Julien Chiasson.

Le band est né véritablement le 2 décembre 2017 alors que le groupe a offert une prestation de 12 chansons inédites au bar l’Anti. Sans se prendre trop au sérieux, le groupe prévoit doubler le nombre de spectacles de l’an dernier, en voulant approcher le chiffre de 40 pour 2019.

La nouvelle formation s’est construite alors que quelques membres avaient des connaissances mutuelles et ils ont commencé à jouer ensemble dans un appartement de Limoilou, où résidait l’un des membres, Félix Lapierre. «Il y avait le côté social, mais on était là pour faire de la musique. Rapidement, on s’est aperçu qu’on avait beaucoup de plaisir à jouer et jammer ensemble», explique Rémy Bélanger.

Ces soirées donnent le ton à l’aspect créatif du groupe. Julien, qui compose les chansons du groupe, utilise les soirées de jam comme squelette pour de nouvelles chansons. «Ça part de là et j’ajoute aux chansons comme je le sens. Les gars peuvent donner leurs avis sans problème. Il y a d’ailleurs quelques mélomanes dans le groupe, mais je ne suis pas de ce type», précise Julien sur le processus de création.

Le groupe vient tout juste de lancer l’extrait Electrify et ne cache pas qu’un projet d’album est dans les plans futurs. «Nous avons un mini-album (EP) qu’on va sortir le 12 avril intitulé BOYS Like Having Fun et peut-être d’autres EP par la suite», soutiennent les trois membres rencontrés.

Vivre pour la scène

Si les ambitions de la formation de Québec restent plutôt vagues pour l’avenir, il y a une certitude qui est bien présente. «On veut jouer devant les gens et faire beaucoup de spectacles. D’ailleurs, je crois que le meilleur moyen de découvrir ce que l’on fait est de venir nous voir sur scène. On veut voir les gens avoir du plaisir et s’éclater avec notre musique. On sera dans les festivals de la province durant l’été», assure Yuri-Yann Lépine-Malone.

Il arrive même au groupe de compléter une prestation sur scène avec un party DJ Set dans un endroit différent pour les couches tard. «C’est l’occasion d’interagir avec notre public et d’écouter d’autres musiques en ayant du plaisir avec eux. On ne le fait pas toujours, mais ça termine bien une soirée.»

La formation musicale aimerait bien être reconnue par son public comme étant des bêtes de scène. (Photo gracieuseté – Jean-François Cloutier)

Un rêve sur la mer

Il devient évident après un entretien avec Forest Boys qu’une qualité essentielle de la formation est la liberté. Il est alors facile de voir pourquoi le groupe refuse de se limiter à certaines conventions. «On joue du dance rock, mais on peut jouer vraiment n’importe quel style de musique. On va commencer par une tournée au Québec et si ça vire au Canada, pourquoi pas? On aimerait jouer aussi à New York et on a même pensé à jouer sur une croisière où l’on pourrait voyager et partager notre musique avec de nouvelles personnes. Il n’y a pas de limite», terminent les musiciens qui ont tous la fin vingtaine.

De la musique, des boys et du plaisir sans se prendre la tête, ça représente bien le son entraînant de Forest Boys.

Pour tout connaître sur Forest Boys, voici la page Facebook du groupe. www.facebook.com/4sboys/

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *