Actualités
12:30 25 février 2019

Pires routes du Québec : La traverse de Laval toujours au palmarès

Pires routes du Québec : La traverse de Laval toujours au palmarès
Photo: (Photo Métro Média – Archives)Si la Traverse de Laval est une route qui mène à Sainte-Brigitte-de-Laval, la partie de cette dernière a été refaite depuis de nombreuses années, raison pour laquelle la facture ne peut pas être séparée avec cette dernière. 

MUNICIPAL. En mai 2017, La Traverse de Laval reliant Sainte-Brigitte-de-Laval à Lac-Beauport se trouvait au 9e rang des pires routes du Québec. Elle y était également en 2015. La mairesse de l’époque, Louise Brunet, s’attristait alors d’y voir la Traverse de Laval apparaître pour une deuxième fois, elle qui souhaitait réparer cette route depuis son arrivée en poste en 2013. La route est encore bien ancrée au sommet du palmarès 2018 et les travaux se font toujours attendre.

Le maire actuel de Lac-Beauport, Michel Beaulieu, n’abandonne pas l’idée de la faire réparer, au contraire. Quant à la portion de la Traverse sur le territoire de Sainte-Brigitte-de-Laval, la municipalité a fait les travaux de réfection il y a quelques années.

«Leur partie est belle. De notre côté, on parle d’un chemin de 2,2 km qui touche la municipalité de Lac-Beauport. Lors du dernier budget et règlement d’emprunt à cet effet nous avons appris que les réfections nous coûteraient 3,6 M$ au lieu des 2,2 M$ estimés au départ. Avec un budget total de fonctionnement de 14 M$ annuellement, c’est impensable pour nous  d’octroyer un aussi gros montant pour aussi peu de route», explique-t-il.

Sur la Traverse de Laval, on parle d’une douzaine de ponceaux à refaire, et de travaux majeurs de réfection, qui touchent  14 citoyens de Lac-Beauport. Le maire Beaulieu affirme faire tout ce qu’il peut pour aller chercher les subventions qui pourraient aider la municipalité à effectuer les réparations.

«Nous allons les faire seulement si nous avons une subvention. Il existe des programmes d’aide, je suis en recherche actuellement. Je fais aussi des représentations auprès du député. On est confiants, on travaille très fort. Les plans et devis sont faits, on pourrait donc aller en appel d’offres dès qu’on aura le OK dans les prochaines semaines. On aimerait réaliser le tout en 2019. Dans le pire des cas en 2020», termine le maire avec optimisme.

À lire également sur le site de Québec Hebdo:

Deux routes de la Capitale-Nationale au palmarès CAA des pires routes 2017

La Traverse de Laval devrait être réparée en 2018

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *