Actualités
16:00 9 janvier 2019

Académie Sainte-Marie : Le sport électronique bien en place

Académie Sainte-Marie : Le sport électronique bien en place
Photo: (Photo Métro Média – Jean Carrier)

La première équipe interscolaire de jeux vidéo est maintenant bien en selle à l’Académie Sainte-Marie. Si l’on se fie à Philippe Gauthier, coordonnateur du projet, l’école voit grand pour le eSports.

«Le but à long terme est de développer un sport-études ou une concentration. C’est la première année où le programme est plus sérieux, c’était simplement fait de façon ludique par le passé. Nous avons 10 jeunes de secondaire 1 et 2 qui jouent de façon récréative dans la première formation interscolaire de l’école. Nous voulons bâtir là-dessus, il y a une forte demande et le sport est en progression», affirme celui qui s’occupe aussi du programme de l’école secondaire La Courvilloise.

Philippe Gauthier travaille à l’École de cirque de Québec et avait une passion pour les jeux vidéo. Il a commencé à travailler dans le domaine des jeux électroniques de façon graduelle. Il jongle maintenant avec les deux horaires de travail. «Ma compagnie offre un projet clé en main, les jeunes n’ont rien à fournir. J’arrive avec des valises sur roues et je monte le tout pour que les jeunes puissent jouer en ligne. Ça prend environ 40 minutes installer le tout. La problématique est souvent le réseau internet des écoles, mais il y a toujours des solutions.»

Travail d’équipe

Comme n’importe quel sport d’équipe, la cohésion et la chimie entre les coéquipiers revêtent une importance capitale. L’entraîneur de la formation, Jérôme Lévesque, passe beaucoup de temps à travailler ce concept. «Dans le jeu Overwatch, qui se joue en 6 vs 6, il y a un total de 30 personnages que les jeunes doivent apprendre. Ils doivent connaître les forces et faiblesses de chaque personnage pour pouvoir exploiter les faiblesses de l’adversaire. La stratégie est super importante, mais la communication entre les membres des équipes reste la clé pour bien performer. C’est mon travail de les aider à communiquer constamment entre eux et d’établir une bonne stratégie. Comme un autre sport, je regarde ce que mes joueurs font et j’offre des correctifs», explique l’entraîneur Jérôme Lévesque.

Philippe Gauthier est attentif au jeu d’un jeune joueur.

Tournoi d’envergure

Les jeunes joueurs de l’Académie Sainte-Marie sont chanceux de pouvoir compter sur leur entraîneur qui est lui-même un joueur aguerri. «Mon équipe vient de remporter la prestigieuse compétition Heroes of the dorm (championnat de toutes les universités nord-américaines). Chaque joueur doit être un étudiant universitaire et c’est un peu drôle, car on représentait l’Université Laval même si elle ne voulait rien savoir d’être associé à nous. Elle n’a pas l’air de se préoccuper du eSports même si nous avons gagné le tournoi et remporté une bourse de 75 000$ par joueur. Nous avons énormément pratiqué pour gagner et c’était difficile de concilier les études et tout ce temps de pratique. Nous avons été la surprise là-bas, car personne ne s’attendait à nous voir bien performer. Les jeux électroniques sont en progression chez les jeunes et ça n’arrêtera pas bientôt», termine celui qui entraîne aussi les joueurs collégiaux.

Commentaires 1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Gab

    J’ai une question, en tant qu’élève de la Courvilloise. Quel(s) genre(s) de jeu(x) est(sont) dans ce sport? Sport? Bataille? Course? Allez-y, je suis curieux.