Beauport Express
16:00 12 décembre 2018

Loin de leurs familles pendant neuf jours

Loin de leurs familles pendant neuf jours
Les conjoints des mères ne se font pas trop de soucis quant à la gestion monoparentale qu’ils devront effectuer pendant presque 10 jours. (Photo Métro Média – Perrine Gruson)

Isabelle, Sophie et Jessika partiront en octobre 2019 pour un trek de neuf jours dans le désert marocain, laissant leur famille respective pour gravir des montagnes, ou plutôt des dunes, au profit de la lutte contre le cancer du sein et pour l’association Enfants du désert.

Isabelle Carignan et Sophie Girard se sont connues dans leur milieu de travail. En voyant les photos du trek d’une de leur collègue, elles évoquaient la possibilité, elles aussi, d’y participer. C’est là que la belle-sœur de Sophie, Jessika Côté-Paquet entre en scène. Porteuse du gène BCR-2, elle a décidé en février dernier de subir une mastectomie complète préventive et une ablation des trompes de Fallope. Ayant 85% de risques de plus que la population non porteuse du gène de développer un cancer du sein et ayant vu de nombreux décès dans sa famille de ce type de cancer, elle a décidé d’ôter l’épée de Damoclès qui planait au-dessus de sa tête. «Si je n’avais pas fait cela, j’aurais dû subir des examens invasifs à tous les six mois pour s’assurer que je ne développe pas la maladie. Pour moi c’est une délivrance. Je suis passée de 85% de chances d’avoir un cancer du sein avant 40 ou 45 ans à 5%, ce qui est la moyenne de la population, confie la Beauportoise de 33 ans. Tu as beau être la personne la plus forte du monde, ça ne veut pas dire que tu vas être capable de combattre le cancer, je l’ai vu avec les membres de ma famille», explique la mère de trois enfants, visiblement émue. La mastectomie est une opération éprouvante avec une longue convalescence, mais au moins, Jessika Côté-Paquet ne vit plus dans la peur.

Motivations

La motivation de Mme Côté-Paquet est claire, elle a l’impression de devoir quelque chose à la Fondation du cancer du sein. «C’est grâce à la recherche que j’ai pu savoir que j’étais porteuse du gène», fait valoir la trentenaire.

Pour Isabelle Carignan, de Charlesbourg, ce trek dans le désert est le symbole d’une solidarité féminine. «Je crois beaucoup à l’empowerment des femmes. On connaît tous quelqu’un qui a eu un cancer du sein, de près ou de loin. On est des mères alors on est très fortes mais à la fois, tellement vulnérables, mentionne Mme Carignan. Il faut montrer à nos enfants qu’on peut relever des défis si on le veut vraiment, qu’on ne choisit pas nécessairement le chemin le plus facile, mais qu’on peut y arriver».

Un défi intense moralement et psychologiquement

Le trek que les mamans effectueront sera d’une durée de neuf jours et consiste en un rallye pédestre d’orientation dans le désert du Maroc qui les fera parcourir entre 15 et 19 km chaque jour.

L’équipe des trois femmes sera dans la catégorie open, soit la catégorie la plus facile physiquement. Les mères de familles iront également donner des chèvres à des femmes du désert, dans le but, entre autres, de subvenir à leurs besoins.

Loin des leurs

Ce qu’elles craignent le plus? «Le retour à la civilisation sera sûrement difficile», admet Sophie Girard. Jessika Côté-Paquet craint d’être loin de sa famille pendant aussi longtemps, elle qui n’a été séparée de ses enfants qu’une trentaine d’heures depuis la naissance de son plus vieux, qui a 16 ans. «Le côté financier peut être aussi stressant, parce qu’on doit réunir 12 000$ environ pour partir», indique Mme Carignan, qui ajoute que l’équipe se cherche des commandites. Même si les mamans multiplieront les activités de financement au cours des prochains mois (bracelets et toutous en crochets par exemple), les détails restent à peaufiner.

Page Facebook www.facebook.com/wondermoms2019/ et GoFundMe gofundme.com/jaybw-trek-rose-trip

L’équipe des trois mamans n’a pas encore expliqué aux enfants les détails de leur voyage mais elles croient qu’ils seront fiers d’elles plus tard. (Photo Métro Média – Perrine Gruson)

Commentaires 1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • André Chalifour

    Un article inspirant qui donne une tribune à des femmes courageuses. Vous êtes un modèle de détermination.
    Vous avez tout mon appuie!