Jacques-Cartier
07:30 23 août 2022 | mise à jour le: 22 août 2022 à 15:26 Temps de lecture: 2 minutes

Lutte à la renouée du Japon et au roseau commun au lac Saint-Joseph

Lutte à la renouée du Japon et au roseau commun au lac Saint-Joseph

La Corporation du bassin versant de la Jacques-Cartier (CBJC) a lancé un projet de lutte aux plantes exotiques envahissantes (PEE) de grande envergure dans une tourbière située aux abords du lac Saint-Joseph, à Fossambault-sur-le-Lac.

La caractérisation du site, réalisée par la CBJC entre 2018 et 2021, a permis de constater qu’une intervention rapide était nécessaire «dans un objectif de maintien du caractère exceptionnel de ce milieu naturel».

Au cours de la première année, les interventions de la CBJC se concentreront sur le contrôle de la renouée du Japon et du roseau commun. «Ces deux espèces forment des colonies denses qui nuisent à la croissance des autres espèces végétales», explique l’organisme par voie de communiqué.

Cette pression exercée sur la flore indigène fait en sorte que les milieux qui sont envahis par les plantes exotiques accusent une baisse de diversité écologique.

La tourbière du lac Saint-Joseph, d’une superficie de plus de 72 hectares, se trouve en bordure du lac du Grand-Héron. En 2018, une étude a permis de recenser plus de 100 types de plantes, dont une dizaine d’espèces d’arbres, une vingtaine d’arbustes et une soixantaine d’herbacées. Parmi celles-ci, quatre espèces sont désignées menacées ou vulnérables.

 

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.