Jacques-Cartier
12:00 27 juillet 2022 | mise à jour le: 8 juillet 2022 à 10:31 Temps de lecture: 5 minutes

Cinq attraits de la région: la Station touristique Stoneham

Cinq attraits de la région: la Station touristique Stoneham
Photo: Photo Métro Média archives

Été comme hiver, les cantons unis de Stoneham-et-Tewkesbury sont un endroit de prédilection pour pratiquer une panoplie d’activités sportives dans la région. La Station touristique Stoneham est, sans contredit, la plus grande attraction qu’a à offrir la municipalité de plus de 8000 habitants.

Située à une trentaine de kilomètres au nord de Québec, la station de ski est l’une des plus achalandées de la région. On y retrouve 43 pistes de ski alpin, allant du niveau facile à extrême, qui reçoivent en moyenne 340 cm de neige par hiver. La montagne est également connue pour ses trois parcs à neige s’adressant à tous les types d’amateurs d’acrobaties.

C’est au début des années 1960 que des gens d’affaires de Québec et de Trois-Rivières ont décidé d’investir 300 000$ dans la création de trois pistes de ski et de deux remontées mécaniques à Stoneham-et-Tewkesbury. D’après la petite histoire, c’est un résident de Québec, Walter Moisan, qui aurait vu le potentiel de l’emplacement choisi pour implanter une station de ski.

La montagne, d’un dénivelé de 345 mètres, ceinture une grande vallée où tombent d’importantes quantités de neige protégée du soleil et du vent par la forêt environnante, un «trou à neige», comme l’indique M. Moisan à l’époque.

La proximité du site avec la ville de Québec n’est également pas à négliger pour les fondateurs, qui y voient une belle occasion d’attirer les touristes plus facilement sur les pistes du centre de ski.

L’entreprise poursuit sa croissance naturelle jusqu’en 1979. Elle sera alors rachetée par le propriétaire de manufacture de chaussures Marc Blondeau. Dans les années qui suivent, les installations de Stoneham devancent celles des monts Tremblant, Orford et Sutton, situés un peu plus à l’ouest de la province. Les nouveaux dirigeants de la station achètent toutes les terres de la vallée au fort potentiel, soit six montagnes sur un territoire de 2,300 acres, dont environ la moitié est exploitée.

C’est également à la suite du rachat de M. Blondeau qu’un hôtel est construit au pied du centre de ski. Des bâtiments commerciaux, des condominiums et un tout nouveau centre d’accueil s’ajouteront également aux infrastructures.

C’est également au cours de cette période faste que la station touristique accueille une première épreuve sportive d’envergure, avec la Coupe du monde de ski acrobatique 1984. Encore aujourd’hui, la Station touristique dispose de toutes les installations nécessaires pour être l’hôtesse de compétitions sportives majeures.

Développement de l’offre

En 1998, l’entreprise albertaine Resorts of the Canadian Rockies (RCR) ajoute la Station touristique Stoneham à son empire qui compte désormais six centres de ski à travers le Canada, dont le mont Sainte-Anne.

RCR poursuit la mission de ses prédécesseurs en développant l’offre de services de la montagne, surtout en ce qui a trait aux activités estivales. Différents sentiers pédestres d’une longueur totale de 9,5 km sont désormais accessibles au public pour profiter de la vue imprenable qu’offre le centre de ski sur la réserve faunique des Laurentides, ses collines et ses montagnes.

Le centre touristique permet également aux amateurs de baignade de venir se rafraichir lors des journées chaudes, grâce à sa grande piscine creusée extérieure. Le bassin est situé juste à côté de l’Hôtel Stoneham, au pied des pentes.

À proximité de la Station touristique Stoneham…

Après une journée de ski à Stoneham, plusieurs possibilités s’offrent à vous sur le chemin du retour vers la maison. La microbrasserie La Souche de Stoneham-et-Tewkesbury est l’endroit idéal pour aller savourer une bonne bière dans un décor de chalet rustique.

L’entreprise brassicole jouit d’une réputation internationale qui n’est plus à faire et offre une variété de brassins qui sont réputés parmi les meilleurs au monde. La Souche est également le théâtre de nombreuses expérimentations du monde de la bière. Son éventail varié de styles et de saveurs est accompagné de bières saisonnières qui correspondent parfaitement au temps de l’année.

Si vous préférez casser la croûte après plusieurs heures à dévaler les pistes, Pascal le boulanger est un incontournable du secteur. Les pâtisseries, les sandwichs et les multiples variétés de pain concoctés par le boulanger Pascal Chazal et son équipe attirent les foules d’un peu partout dans la Capitale-Nationale par leur goût authentique.

Arrivé au Québec en 2009, le boulanger français a lancé son entreprise familiale avec sa femme.  Son garçon, Guillaume, s’est lui aussi joint à l’aventure dans les dernières années. Des rénovations importantes ont été apportées à l’intérieur du bâtiment en 2021 qui compte désormais un espace encore plus vaste pour accueillir la clientèle.

Pour ceux qui préfèrent aller faire un tour à Stoneham-et-Tewkesbury pendant la saison estivale, différentes options sont envisageables. Ceux qui le veulent peuvent jouer sur les 36 trous que comptent les parcours ouest et est du Golf Stoneham. Les golfeurs pourront prendre part à un 18 trous avant de savourer un bon repas au club-house de l’endroit.

Les amateurs d’activités nautiques seront eux aussi servis en se rendant aux Marais du nord. Le parcours aquatique sinueux est un excellent endroit pour une balade en kayak, en canot ou en planche à pagaie.

Les marais sont également l’endroit de prédilection des ornithologues dans la Jacques-Cartier. On peut y observer plus de 160 espèces d’oiseaux dans un environnement paisible et d’une grande beauté naturelle.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.