Cote-de-Beaupré– I.O.
15:28 2 février 2022 | mise à jour le: 8 février 2022 à 10:39 Temps de lecture: 2 minutes

Vers le chantier du nouveau centre communautaire

Vers le chantier du nouveau centre communautaire
Photo: Métro Média archivesL’année 2022 devrait aussi voir une annonce concernant le Château Richard, immeuble historique inhabité depuis trop longtemps puisque le ministère du Patrimoine prendra en charge le dossier.

Si 2021 a été l’année de la fin des travaux d’infrastructures à L’Ange-Gardien, 2022 devrait être l’année où débutera le grand chantier autour du nouveau entre communautaire. Rencontre avec le maire Pierre Lefrançois.

«On avait un gros retard au niveau de la municipalité, depuis plusieurs années, au niveau des infrastructures. Donc on a finalement fini de refaire en neuf deux km de l’avenue Royale. Ça a bien été, on a eu un bon entrepreneur. On a été chanceux de passer au travers malgré la Covid. Ce ne sont pas des travaux qui sont plaisants à faire, mais c’était primordial. Maintenant 85% de nos infrastructures sont refaites, on va continuer le 15% qui reste dans les prochaines années», explique le maire.

En 2022, d’autres travaux auront lieu dans le chemin Lucien-Lefrançois. Des sections de route et des ponceaux seront refaits pour un montant de 1,5M$. Le maire Lefrançois a aussi comme projet d’enfin débuter le chantier du nouveau centre communautaire. «Les plans sont faits, les emplacements sont choisis, l’appel d’offres est aussi fait. On attend le financement du ministère des Affaires municipales. On est éligibles et on attend la réponse. On est prêts. C’est une question de semaines avant d’avoir la réponse.»

Le projet prévoit un parc pour les jeunes, une piscine et des jeux d’eau. «Ensuite, tout ce qui vient avec sera refait à neuf aussi.» Dans le cas où la subvention gouvernementale serait refusée, la piscine et les jeux d’eau iraient à plus tard. Mais le maire pense que tout ira comme prévu, ce qui complètera les installations loisirs de la municipalité.

Eau potable

Dans le secteur nord, des interventions auront lieu au lac la Retenue, source d’eau potable de L’Ange-Gardien et de Boischatel. «On travaille avec l’organisme de bassin versant pour cibler les interventions à faire pour sauvegarder le lac, et appliquer de bonnes méthodes de conservation. On va donc faire des travaux d’amélioration pour empêcher l’ensablement et la pollution du lac. On donne un autre coup cette année pour le préserver le plus possible», termine Pierre Lefrançois.

«Maintenant 85% de nos infrastructures sont refaites, on va continuer le 15% qui reste dans les prochaines années.»

Pierre Lefrançois, maire de L’Ange-Gardien

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.