Beauport
08:00 20 juillet 2022 | mise à jour le: 1 août 2022 à 17:35 Temps de lecture: 5 minutes

Des endroits à visiter à Beauport: Le Parc de la Chute-Montmorency

Des endroits à visiter à Beauport: Le Parc de la Chute-Montmorency
Photo: Gracieuseté Jeff Frenette, Destination Québec cité

Situé à la limite de l’arrondissement et de la Municipalité de Boischatel, le Parc de la Chute-Montmorency est administré par la SÉPAQ. Sa chute de 83 mètres est plus haute que les chutes du Niagara. Elle a été nommée ainsi en honneur de Charles de Montmorency-Dainville, duc de Damvilleamiral de France et pair de France décédé en 1612. Samuel de Champlain lui avait dédié son rapport de sa première expédition au Canada en 1603. 

Sur le site, plusieurs aménagements permettent aux visiteurs d’observer la chute, et ses deux petites sœurs dont on parle beaucoup moins souvent, sur plusieurs angles. En plus d’un escalier panoramique de 487 marches qui fait le bonheur des sportifs, du pont suspendu au-dessus de la chute, du belvédère de la Baronne aménagé le long d’une promenade en bois et du téléphérique, un nouvel aménagement du bas de la chute a été inauguré l’été dernier.  

En effet, l’ancienne traverse ferroviaire a été remplacée par une longue passerelle qui offre divers plateau d’observation. À l’est du bassin, le trottoir a été refait et un jadis minéral incluant une aire de pique-nique y ont été aménagés. À l’ouest, les visiteurs peuvent s’approcher de la chute grâce à un sentier boisé. 

Manoir Montmorency (Crédit: Gracieuseté Jeff Frenette, Destination Québec cité)

Sur le site du Parc, vous retrouverez également le Manoir Montmorency. Autrefois une villa bourgeoise, le bâtiment original a été la proie des flammes en 1993. Il a été reconstruit le plus fidèlement possible l’année suivante. Il abrite aujourd’hui des salles de réception, un restaurant et une boutique.  

Plus à l’est de la chute, rendez-vous au verger pour pique-niquer et observer le fleuve ainsi que l’île d’Orléans qui se trouve tout juste en face. Sachez par ailleurs que ce site a une forte importance historique. En juillet 1759, quelques mois avant la très célèbre bataille des Plaines d’Abraham, une importante bataille y est survenue entre Britanniques et Français. D’ailleurs, on y retrouve des traces de la redoute de Wolfe. 

En hiver, les accumulations de glace sur la falaise et au pied de la chute forment ce qu’on appelle sympathiquement le «pain de sucre». Impressionnant à regarder, il plaît fort bien aux amateurs d’escalade sur glace qui en profitent chaque année! 

À noter que les résidents de la Communauté métropolitaine de Québec (CMQ) ont accès gratuitement au site, mais que le stationnement est payant pour tous. Si vous avez de la visite de l’extérieur de la CMQ, ces visiteurs devront payer leur accès au parc. Les prix varient en fonction du lieu de résidence et de l’âge. De plus, la carte annuelle Parcs nationaux du Québec n’est pas valide pour accéder au site. 

ERRATUM:

Une précédente version de ce texte indiquait qu’un centre d’interprétation se trouvait au Manoir Montmorency. Malgré ce qu’indique Destination Québec cité sur son site web, celui-ci a été fermé en raison de sa désuétude. La SEPAQ indique cependant qu’elle travaille sur un autre projet d’interprétation autonome.

 

À proximité du Parc de la Chute-Montmorency… 

Avant ou après votre visite du Parc de la Chute-Montmorency, traversez le pont de l’Île d’Orléans pour visiter le repère de Félix Leclerc. «Quarante-deux milles, De choses tranquilles, Pour oublier grande blessure», chantait-il. Baissez les fenêtres et mettez de la bonne musique, vous êtes partis pour une belle balade en voiture! 

Destination Québec-Cité recommande d’emprunter le chemin Royal dans le sens contraire des aiguilles d’une montre pour mieux profiter du décor. Arrêtez-vous au Vignoble Sainte-Pétronille pour profiter d’une magnifique vue sur la Chute tout en dégustant des produits locaux.  

Un arrêt à la plage de Sainte-Pétronille s’impose également pour observer au loin la Ville de Québec et la Chute. Si vous avez la dent sucrée, la Chocolaterie de l’île d’Orléans se trouve tout près.  

Du côté sud de l’Île, pensez à vous arrêter au Parc maritime de Saint-Laurent ainsi qu’à la Seigneurie de l’île d’Orléans, où vous retrouverez une vaste gamme de produits préparés à partir d’huile essentielle de lavande… et évidement, des champs de lavande! 

Avant de vous attaquer à la rive nord de l’Île, faite un arrêt à la tour d’observation de Saint-François-de-l’Île-d’Orléans sur la point est. Cette tour de trois étages vous offrira une vue resplendissante sur la Côte-de-Beaupré, les îles de l’archipel, le cap Tourmente et l’estuaire du Saint-Laurent. 

La tour d’observation de Saint-François-de-l’Île-d’Orléans (Crédit: Gracieuseté Michel Julien, Destination Québec cité)

Sur le chemin du retour, il est difficile d’éviter la Microbrasserie de l’île d’Orléans — Pub Le Mitan et l’entreprise familiale Cassis Monna & Filles. Cette dernière est une véritable institution de l’Île d’Orléans depuis plus d’une trentaine d’années. Elle est reconnue pour la culture du cassis et la préparation des alcools qui en découlent. Son domaine s’étend sur 22 hectares et produit jusqu’à 60 000 bouteilles d’alcool par année. 

L’entreprise familiale Cassis Monna & Filles (Crédit: Gracieuseté Destination Québec cité)

Pour les amateurs de golf, deux terrains sont situés près de la Chute soit le Golf le Montmorency et le Club de golf Royal Québec 

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.