Local
13:06 31 août 2022 | mise à jour le: 21 septembre 2022 à 12:22 Temps de lecture: 3 minutes

Trois incendies la nuit dernière à Québec

Trois incendies la nuit dernière à Québec
Photo: iStock/gorodenkoff

Les pompiers de Québec ont été particulièrement sollicités la nuit dernière. Ils ont dû intervenir à trois endroits différents pour des incendies dus à la foudre ou à des batteries de véhicule et de vélos électriques.

La première intervention est survenue vers minuit trente au 245, rue Saint-Honoré à Beauport. C’est un voisin qui a signalé que la foudre semblait être tombée sur une résidence et qu’il apercevait de la fumée. Les policiers sont arrivés sur place avant les pompiers et ils ont pu confirmer qu’un incendie était débuté sur la toiture d’un bungalow. Les agents ont immédiatement fait évacuer la résidence en question. Lorsque les premiers sapeurs sont arrivés, une deuxième alarme a été demandée afin d’avoir des effectifs supplémentaires. Au total, ce sont 35 pompiers qui ont été mobilisés sur cet événement. La situation a été déclarée sous contrôle à 1 h 13. Les dommages sont limités à une portion du bâtiment. Toutefois celui-ci ne pourra pas être réintégré.

Le deuxième sinistre fut au 1750, rue Claire-Bonenfant dans le secteur Lebourgneuf. Cette fois, plusieurs appels au 9-1-1 ont fait part d’une alarme en fonction dans le bâtiment vers 3 h 45. La première unité sur place a constaté la présence de fumée dans le stationnement souterrain de l’immeuble. Puis, l’incendie a été localisé dans un véhicule électrique stationné sur place. L’ensemble du bâtiment de 8 étages comportant environ 440 logements a dû être évacué, ce qui a nécessité trois alarmes afin d’avoir suffisamment d’effectifs pour aider à l’évacuation. Ainsi, une cinquantaine de pompiers se sont rendus sur place. La situation a été déclarée sous contrôle à 6 h 06, une fois le véhicule incendié remorqué à l’extérieur du stationnement. Comme les dommages se sont limités à celui-ci, l’ensemble du bâtiment a pu être réintégré. Pendant l’opération, trois autobus du RTC étaient sur place pour accueillir les personnes évacuées. Le Commissariat aux incendies a statué que les batteries du véhicule seraient en cause.

Finalement, le dernier événement est survenu au 555 à 577, chemin de la Canardière, soit le commerce Vélo Boivin, dans le quartier Limoilou. C’est un locataire d’un logement situé à l’étage qui a signalé la présence de fumée dans son logement peu avant 8 h. Lors de la vérification, les pompiers ont localisé le début d’incendie au rez-de-chaussée dans le commerce. Les flammes ont rapidement été maîtrisées, mais elles ont causé des dommages à une partie du mur et du plafond du commerce. La situation a été déclarée sous-contrôle à 8 h 32. Selon le Commissariat aux incendies, la cause la plus probable serait les batteries de vélos électriques qui étaient en chargement. Les logements au-dessus du commerce ont pu être réintégrés.

Articles similaires

Commentaires 1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.