19:10 15 juillet 2022 | mise à jour le: 22 septembre 2022 à 15:58 Temps de lecture: 3 minutes

BFLY Québec s’installe aux Galeries de la Capitale

BFLY Québec s’installe aux Galeries de la Capitale
Photo: Benjamin Aubert/Métro

Les dômes de la volière magique de BFLY Québec sont de retour en ville pour une deuxième année. Après s’être installés à Fleur de Lys l’an dernier, c’est sur le terrain des Galeries de la Capitale qu’ils camperont jusqu’à la mi-septembre.

Située au sud du centre d’achat, la volière est composée de quatre dômes qui communiquent ensemble et peuvent accueillir chacun jusqu’à une vingtaine de personnes. Inspiré des livres pour enfants BFLY, le décor plonge petits et grands dans un univers magique. Un court-métrage s’adressant principalement aux jeunes de 12 ans et moins est d’ailleurs présenté avant de pouvoir aller rencontrer les papillons.

Les papillons qu’on retrouve dans la volière sont des espèces qu’on ne retrouve pas au Québec, mais plutôt là où les climats sont tropicaux. Ainsi, l’atmosphère dans les dômes est contrôlée. «La nuit, on cherche à avoir une température de 23 °C. Le jour, nous visons davantage 30 °C. On s’assure également que ce soit humide à l’intérieur pour recréer la condition tropicale», explique le président et cofondateur de BFLY, Élie Couture.

À l’entrée, les visiteurs peuvent se procurer gratuitement un bâtonnet sur lequel se trouve une éponge imbibée de nectar afin d’attirer les papillons vers soi. Puis, à la sortie, il est possible de se rafraîchir en sirotant une délicieuse slush.

Les papillons victimes des aéroports

Initialement, il était prévu que le centre éphémère ouvre ses portes la semaine dernière. Or, la crise dans les aéroports a causé quelques maux de tête aux organisateurs qui se sont retrouvés avec des retards dans la livraison.

«On reçoit des chrysalides de nos fournisseurs au Costa Rica et aux Philippines deux fois par semaine. Comme ce sont des êtres vivants, si le colis perd une ou deux journées aux douanes, on se retrouve avec beaucoup de décès lorsqu’on le reçoit. C’est important qu’ils arrivent rapidement ici. Dans nos pouponnières, on gère les conditions pour que ce soit idéal pour eux», indique M. Couture.

Ces livraisons se poursuivront tout au long de l’été afin de s’assurer de maintenir un certain nombre d’individus dans la volière. «La durée de vie d’un papillon, c’est entre deux et six semaines», nous apprend-il.

D’ailleurs, il est possible pour les visiteurs d’observer les cocons. S’ils sont chanceux, comme lors du passage de Métro, ils auront peut-être même l’occasion de voir des papillons éclore devant leurs yeux.

Réservez

Comme l’espace n’est pas très grand, il est recommandé de réserver sa place avant de se déplacer vers les Galeries de la Capitale. Pour y arriver, il suffit de consulter le site web de l’événement au bfly.ca/billetterie/. Le tarif pour profiter de l’expérience est de 12,95 $ pour les enfants de 3 ans et plus ainsi que les adultes. Quant aux bambins de 1 et 2 ans, le prix est de 6,95 $.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.