16:01 14 octobre 2021 | mise à jour le: 18 octobre 2021 à 13:28 Temps de lecture: 2 minutes

Plus de 89 000$ pour les maisons des jeunes

Plus de 89 000$ pour les maisons des jeunes
Photo: GracieusetéLe chèque a été remis au début de l'automne.

ADOS. Le Fonds d’aide au développement du milieu de la caisse Desjardins de Charlesbourg vient d’octroyer un montant de 89 475$ à cinq maisons des jeunes pour les soutenir dans leur mission. Celles-ci accueillent sur une base volontaire les adolescents âgés de 12 à 17 ans pour les aider à développer des outils qui leur permettront de devenir des citoyens critiques, actifs et responsables.

Activités variées

Cinq maisons des jeunes de Charlesbourg, Stoneham, Lac-Saint-Charles et Lac-Beauport se partageront la somme. «Certaines maisons offrent des soupers communautaires, des ateliers sur les saines habitudes de vie, des activités de prévention ou de l’aide aux devoirs, explique Audrey Poliquin, responsable du Collectif des maisons des jeunes de Québec-Nord. Chaque maison est responsable de ses activités, et les choisit en fonction des besoins des adolescents qui fréquentent le milieu.»

Apport significatif

Ces organismes communautaires offrent un apport important à la communauté puisqu’ils agissent dans différentes sphères du développement des adolescents. Les intervenants développent une relation privilégiée avec eux qui facilite les discussions significatives sur, entre autres, l’éducation sexuelle, la responsabilisation, l’initiation à la démocratie, au respect et aux valeurs de société. «On est là aussi pour les écouter, les informer, les aider à ventiler et parfois, les aider à changer leurs perspectives sur certaines situations, poursuit Audrey Péloquin. On distribue aussi des tests de grossesse, des préservatifs et on fait beaucoup de références vers d’autres organismes.»

La caisse populaire de Charlesbourg octroie des subventions à divers organismes de l’arrondissement par le biais du Fonds d’aide. «Nous remettons 1 M$ par année dans la communauté pour des projets structurants, dont les maisons des jeunes du secteur, rapporte Mélanie Roy, conseillère en vie associative chez Desjardins. Une visite des lieux nous a permis de constater à quel point les jeunes sont chanceux de pouvoir profiter de ces installations.» <@SM>M<@$P>

Plus de détails au http://www.collectif-mdjqn.com

 

«Les intervenants sont des adultes de confiance très appréciés des jeunes qui fréquentent nos milieux.»

Audrey Péloquin, responsable du Collectif des maisons des jeunes de Québec-Nord

 

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *