13:51 6 octobre 2021 | mise à jour le: 15 octobre 2021 à 12:25 Temps de lecture: 3 minutes

Le jardin rempli d’amour de Norah et Romy 

Le jardin rempli d’amour de Norah et Romy 
Photo: Métro Média Mona LechasseurAmélie Lemieux, la mère des fillettes, en compagnie de partenaires du projet.

HOMMAGE. La douce mémoire des deux jeunes sœurs Norah et Romy Carpentier est honorée par un jardin de ressourcement extérieur dans la cour de l’organisme Deuil-Jeunesse.

«Il s’agit d’un lieu de recueillement pour les petits et grands qui traversent des moments souffrants chez Deuil-Jeunesse et qui redonne la possibilité à chaque personne de vivre son drame», a expliqué Josée Masson, directrice générale et fondatrice de l’organisme. Ce lieu invitant le recueillement et la confidence pour les familles qui bénéficient des services de l’organisme a été imaginé par leur mère.

Éléments décoratifs

Amélie Lemieux, la mère des filles décédées le 20 juillet dernier dans des circonstances tragiques a rendu un vibrant hommage à celles qu’elle appelle aujourd’hui ses petits anges. «Ce projet a été rendu possible grâce à tous les donateurs durant le moment où j’avais le plus besoin de faire revivre mes filles à jamais, s’est-elle exprimée. Aujourd’hui, prenez conscience de cette chance d’être vivant et vivez chaque jour comme si c’était le dernier.»

Dans ce Jardin, prennent place des objets fétiches qu’aimaient les fillettes: une maison de poupée avec leurs dessins et jouets, une table à pique-nique, des hamacs, un coin feu, des nains de jardin, des plantes. On y trouve aussi des oeuvres créées par des artistes, comme un rosier de fer forgé fabriqué par Denis Lebel et une structure en verre gravé par Denis Gagnon.

«Vivez comme si c’était le dernier jour.»

– Amélie Lemieux, la mère de Norah et Romy

Projet concrétisé

L’idée du Jardin est arrivée en novembre 2020. «Amélie nous a proposé son aide et nous avons choisi d’honorer la mémoire de ses filles par ce magnifique Jardin, a mentionné Josée Masson. Nous avons amassé des dons par le biais de diverses initiatives et avons obtenu la collaboration de plusieurs partenaires, ce qui nous a permis de le concrétiser.»

Ensemble pour la cause

Ce projet est le fruit d’une importante collaboration de la communauté, dont la Caisse populaire Desjardins de Charlesbourg, Dave Nolin de Pro-Tech Paysagiste, Construction Serge Pouliot et Andréanne Ouellet de Cetra Conception qui a conceptualisé la vision d’Amélie Lemieux et plusieurs autres partenaires. «Se retrouver dans un espace ludique à l’extérieur peut faciliter l’expression des émotions, a poursuivi Josée Masson. Ce projet contribue à donner un sens à l’évènement tragique.»

Le coin détente
Une oeuvre de verre gravé et la maison de poupée
L’intérieur de la maison de poupée.
Le rosier éternel sur le mur extérieur de l’organisme.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *