15:01 12 mai 2021 | mise à jour le: 15 octobre 2021 à 13:18 Temps de lecture: 3 minutes

Une lunetterie beauportoise voit grand

Une lunetterie beauportoise voit grand
La lunetterie vue de l’extérieur. Photo Métro Média – Jean Carrier

SOINS VISUELS. La lunetterie LAVUE.ca n’a pas eu froid aux yeux quand elle a décidé d’ouvrir le 9 avril dernier sa succursale de Beauport en pleine crise sanitaire. Située sur la rue Clémenceau, l’immensité de la lunetterie est facile à percevoir de l’extérieur  de la bâtisse.

Le directeur artistique de LAVUE.ca, Babak Golkar, s’est occupé du design moderne de la lunetterie. Photo gracieuseté – Elevateyou.today

«Nous voulions que nos clients aient l’embarras du choix. Nous voulions avoir plus de choix et plus de fabricants de lunettes. Normalement, une lunetterie moyenne possède une superficie entre 1000 et 1500 pieds carrés. Nous avons 16 000 pieds carrés ici. Les clients trouvent que le premier étage est très vaste, mais quand ils réalisent que notre deuxième étage est encore plus grand, ils demeurent bouche bée», explique le directeur opticien Martin Chartrand.

L’endroit est tellement grand que l’entreprise a même contacté le livre des records Guinness pour bien situer la grosseur de la lunetterie sur l’échelle de la planète.

«Nous avons placé une demande et on va voir ce que ça va donner. Je sais que nous sommes déjà la plus grosse lunetterie au Canada. Le but d’être aussi grand est de donner avec nos 10 000 montures du choix à nos clients. Nous avons également un grand éventail de lunettes fumées. Ça va très bien depuis l’inauguration du magasin et les clients sont au rendez-vous. Avec beaucoup de télétravail et de temps devant nos écrans, il y a un besoin qui se crée pour garder une bonne vision.»

La voûte

Un autre fait inusité est que l’édifice est en fait une ancienne banque. Les dirigeants ont vu une opportunité pour une pièce spéciale à l’intérieur de la lunetterie.

«Nous l’appelons simplement la voûte! C’est l’ancienne chambre forte de la banque dans laquelle nous allons garder certaines montures exclusives. Cela donne un cachet particulier pour les clients. Certaines montures dans la voûte peuvent même valoir jusqu’à 15 000$», précise Martin Chartrand.

Un bon voisinage

Même si le grosseur de l’établissement est important, le concept crucial de la lunetterie est de permettre aux clients de changer complètement leurs look.

«Le service est primordial dans une lunetterie et on veut donner la possibilité aux clients la possibilité d’explorer les possibilités et de révéler leur personnalité unique. C’est pourquoi il y aura bientôt à l’intérieur de la lunetterie un salon de coiffure et des soins de beauté également pour des manucures et des soins du visage.»

Martin Chartrand visiblement satisfait d’avoir autant d’espace. Photo Métro Média – Jean Carrier
Vue sur la voûte. Photo Métro Média – Jean Carrier

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *