16:05 24 décembre 2020 | mise à jour le: 15 octobre 2021 à 11:24 Temps de lecture: 2 minutes

Une passion qui prend de la place

Une passion qui prend de la place
Photo gracieuseté

Le Beauportois Raynald Deschênes a trouvé un hobby qui occupe son temps à l’approche de Noël. Depuis les 12 dernières années, le résidant de Sainte-Thérèse-de-Lisieux s’amuse à construire un village de Noël pour le grand plaisir de ses cinq petits-enfants. Un travail impressionnant alors que le village occupe le tiers du salon de sa maison.

Photo gracieuseté

«J’ai toujours été attiré par les villages de Noël en-dessous du sapin quand j’étais jeune et c’est un peu comme ça que j’ai commencé à m’y intéresser. Il y a douze ans, j’ai fait mon premier village et je l’ai toujours agrandi au fil des ans. Cependant, les projets d’agrandissement sont terminés parce que je n’ai pu de place dans la maison», mentionne en riant, le retraité de l’enseignement.

Beaucoup de travail

Il faut prévoir à l’homme de 66 ans au moins deux semaines pour monter son village de Noël. «Ce qui est long, c’est de m’assurer que tout le système électrique est en place. Une fois que tout est terminé, je dois dire que le résultat est assez impressionnant. Mes petits-enfants adorent venir observer le village et jouer avec le train électrique.»

Pour M. Deschênes, toutes les heures à travailler sur son village passant très rapidement alors qu’il a lui-même fabriqué plusieurs pièces à la main, dont la construction de l’escalier pour rejoindre le haut du village. Un travail colossal, mais qui en vaut la peine quand on regarde le résultat final.

Photo gracieuseté
Photo gracieuseté

Articles similaires

Commentaires 1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Monique Deschênes

    Félicitations à Raynald Deschênes pour cette belle tradition de Noël. Il est un passionné de Noël et le partage avec ses petits enfants.