Actualités
17:19 14 novembre 2016 | mise à jour le: 18 octobre 2021 à 13:02 Temps de lecture: 3 minutes

Le transport collectif de la Jacques-Cartier peut continuer d’offrir son service

TRANSPORT COLLECTIF. La MRC de la Jacques-Cartier obtient une aide financière de 275 000$ pour assurer le maintien des services de transport collectif sur son territoire.

Aide financière de 275 000$ pour le transport collectif de la Jacques-Cartier. (Photo TC Media – Marie-Pascale Fortier)

C’est la députée de Chauveau, Véronyque Tremblay, qui a procédé à cette annonce au nom du ministre des Transports, Laurent Lessard et du ministre du Développement durable, David Heurtel. Elle était accompagnée de la préfète de la MRC de la Jacques-Cartier et mairesse de Lac-Beauport, Louise Brunet.

Cette aide financière, financée par le Fonds vert, est versée dans le cadre du volet II du Programme d’aide au développement du transport collectif, découlant du plan d’action 2013-2020 sur les changements climatiques.

Véronyque Tremblay confirme que cette somme sera également disponible pour 2017. Elle estime que cette confirmation «va permettre aux MRC d’avoir de la prévisibilité dans le transport collectif», en plus de «garantir le service pour les années suivantes, et de rassurer les utilisateurs».

Mme Tremblay ajoute que cette annonce est une bonne nouvelle environnementale, puisque chaque personne qui utilise le transport en commun, c’est une voiture de moins sur l’autoroute Laurentienne, et ça améliore le trafic. «C’est une solution gagnante pour tout le monde».

Pour les citoyens

Louise Brunet, préfète de la MRC de la Jacques-Cartier et mairesse de Lac-Beauport, estime qu’environ sept résidents de la MRC sur dix travaillent dans la ville de Québec.

Avec près de 50 000 déplacements cette année, le transport collectif a, selon elle, été réellement adopté par les habitants de la MRC de la Jacques-Cartier. Le service offre huit allers-retours par jour aux principaux pôles d’emploi et d’études.

L’aspect écologique d’un tel service est très important pour les habitants selon Mme Brunet, puisque la nature et l’environnement sont au cœur de la MRC.

Elle rappelle également qu’à partir du 1er février prochain, le transport collectif de la Jacques-Cartier bénéficiera de nouveaux autobus. Elle espère que ces annonces inciteront les jeunes qui étudient au cégep et à l’université à rester dans la MRC et à utiliser le transport collectif.

Il n’est pas impossible, selon la préfète, que des campagnes de sensibilisation se fassent dans les écoles secondaires pour inciter les jeunes à utiliser le transport collectif quand ils iront étudier à Québec.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *