Actualités
16:26 8 mai 2011 | mise à jour le: 18 octobre 2021 à 13:12 Temps de lecture: 3 minutes

Sols contaminés par le TCE: les témoins de faits entendus

Le procès en recours collectif qui oppose les citoyens au gouvernement du Canada et à la compagnie General Dynamics (SNC Technologies) est passé à une deuxième étape importante. Après le passage de nombreux témoins experts à la barre, le juge Bernard Godbout entend, depuis la fin du mois d’avril, les interrogatoires et les contre-interrogatoires des témoins de faits présentés par la partie demanderesse.

Mercredi et jeudi dernier, le maire de Shannon, Clive Kiley, a répondu aux questions des avocats concernant la découverte de la contamination de la nappe phréatique et des échantillonnages effectués par la municipalité. Pendant le contre-interrogatoire, il a qualifié «d’aiguë» la concentration observée.

La fin du mois de mai sera consacrée à l’écoute des témoins du Procureur général et, en juin, des défenderesses corporatives

Le juge Godbout devait recevoir un sommaire de chacune des parties mentionnant ce qui a été démontré par les témoins experts. «On est satisfait de la preuve d’expertise présentée par la partie défenderesse  [depuis le début du procès]», a déclaré la directrice des communications du bureau régional de Québec du ministère de la Justice, Francine Robichaud.

Le regroupement constitué de plus de 4000 personnes tente de démontrer que l’eau potable de Shannon a été contaminée au TCE affectant ainsi leur santé.

En raison d’une ordonnance de non publication, certaines informtaions personnelles ne peuvent pas être publiées.

Un peu de Shannon dans la campagne électorale fédérale

Lors de la dernière campagne électorale, la porte-parole du Regroupement des citoyens de Shannon, Marie-Paule Spieser, a participé à une conférence de presse en compagnie des bloquistes Christiane Gagnon et Richard Côté. Les deux candidats avaient alors sommé les conservateurs de conclure une entente à l’amiable.

Mme Spieser avait spécifié que le groupe n’avait pas de couleur politique, mais reconnaissait l’engagement de Mme Gagnon et de M. Côté. «Je n’ai vu aucun autre parti nous appuyer», a-t-elle déclaré lors de cette conférence de presse. Dans la circonscription de Portneuf-Jacques-Cartier, les électeurs ont finalement choisi la néo-démocrate Élaine Michaud. «On espère qu’elle va faire la démarche vers nous comme Mme Gagnon l’avait fait. On espère ne pas perdre cette voix-là», a répondu Mme Spieser, questionnée sur l’arrivée d’une nouvelle députée dans le secteur.

Mise au point de la Direction régionale de santé publique

Au début du mois d’avril, la Direction régionale de santé publique de la Capitale-Nationale a voulu rectifier certains faits allégués. Dans un communiqué de presse, la direction explique qu’elle a demandé à quelques reprises depuis 2004 l’accès aux informations colligées par le Regroupement des citoyens. La demande est présentement entre les mains de Me Charles Veilleux. Du côté du Regroupement des citoyens de Shannon, Marie-Paule Spieser voit cette demande d’un bon œil, mais avec une certaine réserve. «Ce sont des données qui appartiennent aux citoyens. On n’a pas de plan précis de la part de la direction de la santé publique. Aucun objectif d’étude non plus. On aimerait bien le préparer avec eux», a mentionné Mme Spieser.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *