L'Autre Voix
16:30 7 mai 2014 | mise à jour le: 18 octobre 2021 à 12:50 Temps de lecture: 3 minutes

Les compteurs intelligents d’Hydro-Québec bientôt déployés vers l’est

ENVIRONNEMENT. Le territoire de la MRC de Maskinongé fait partie de la prochaine zone ciblée par Hydro-Québec pour l’installation des nouveaux compteurs intelligents. Ce projet suscite des questionnements et certains citoyens s’opposent à l’implantation de cette nouvelle technologie.

Avant de débuter le déploiement de ces compteurs sur l’ensemble du territoire, Hydro-Québec doit obtenir l’approbation de la Régie de l’énergie pour les deux dernières phases du projet.

«L’implantation des nouveaux compteurs est presque terminée dans la zone 1 (la région de Montréal). Il y a eu des audiences publiques à la Régie de l’énergie pour le déploiement des compteurs pour le reste du Québec. Dans les prochaines semaines, nous devrions obtenir des nouvelles à savoir si nous pouvons poursuivre ou non l’installation des compteurs», explique Patrice Lavoie, porte-parole d’Hydro-Québec.

En attendant l’approbation de la régie, Hydro-Québec a pris les devants et a déjà informé la population de la région de l’arrivée de ces nouveaux compteurs, ce qui permettra d’éviter un délai supplémentaire avant de procéder à l’installation.

Possibilité de refuser

Le remplacement des compteurs électromécaniques par des compteurs transmettant les données par radiofréquences n’est pas obligatoire. Toutefois, les citoyens qui refuseront l’installation de ce nouveau compteur intelligent devront débourser un supplément d’un peu plus de 200$ par année. Leur compteur actuel sera quand même remplacé, mais par un compteur électronique non communicant.

«Si les gens refusent l’installation du compteur intelligent, ils devront débourser des frais supplémentaires, car Hydro-Québec devra faire de la relève manuelle de consommation d’électricité sur le compteur. Avec les nouveaux compteurs intelligents, nous recevrons automatiquement les données dans notre système six fois par jour», précise M. Lavoie.

Sécuritaire

En ce qui concerne la santé des citoyens, Santé Canada, la Direction de la santé publique du Québec et la Société royale du Canada ont récemment publié des rapports concernant les compteurs intelligents. Ces rapports révèlent que rien ne permet de croire que les radiofréquences émises par ces compteurs peuvent avoir des effets négatifs sur la santé des citoyens.

Selon le porte-parole d’Hydro-Québec, le déroulement des opérations va bien jusqu’à maintenant. «Tout va très bien jusqu’à maintenant. Notre système est performant et il y a plusieurs avantages avec notre nouveau système. Les gens se questionnent quant à la dangerosité au niveau de la santé, mais on confirme qu’il n’y a aucun risque pour la santé.»

Les citoyens qui désirent en savoir davantage sur les compteurs de nouvelle génération peuvent consulter le site Internet d’Hydro-Québec.

Compteurs intelligents en quelques chiffres

1,4 M

Actuellement, 1,4 million de compteurs de nouvelle génération sont installés dans la grande région de Montréal.

3,8 M

Hydro-Québec prévoit installer un total de 3,8 millions de compteurs intelligents à travers la province.

Zone 2

La MRC de Maskinongé figure dans la phase 2/zone 2 du projet d’Hydro-Québec. Trois zones/phases sont prévues par la Société d’État. Ce projet devrait débuter fin 2014, début 2015.

5 600

Jusqu’à présent, 5 600 personnes (0,4%) ont décidé de se prévaloir de l’option de retrait et défrayer les coûts supplémentaires annuels pour la relève manuelle et l’installation du compteur non communicant. (refus payant)

81 M$

À la fin du projet, en 2019, Hydro-Québec estime que 81 M$ seront économisés chaque année par rapport à la situation actuelle.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *