Entrepreneuriat
20:34 18 juin 2011 | mise à jour le: 15 octobre 2021 à 15:59 Temps de lecture: 2 minutes

Succès pour la première activité de l’Association des gens d’affaires de Cap-Rouge

L’Association des gens d’affaires de Cap-Rouge a pris son envol cette semaine en tenant sa toute première activité au Club de golf de Cap-Rouge. L’événement, qui a réuni 75 membres, a permis, outre le lancement officiel des activités, de discuter des objectifs de l’Association pour la première année.

Claude Simard, le président du conseil d’administration, s’est dit très satisfait de la participation à la rencontre. «Un ami m’a dit que si j’arrivais à avoir 40 membres dans l’Association et si 20 venaient à la première activité, ce serait un bon résultat. Nous avons déjà 88 membres et 75 étaient présents», résume l’avocat de Cap-Rouge.

En plus d’un tirage et de l’occasion de faire du réseautage, l’activité a permis de revoir le site internet du groupe, «pour que tout le monde ait une compréhension égale des objectifs de l’association», indique M. Simard.

Les membres de l’Association des gens d’affaires de Cap-Rouge ont été nombreux à parler d’un «beau party» financé en partie par Michel Bédard, de la Caisse populaire de Cap-Rouge qui a contribué à l’événement à hauteur de 1000 $.

Seule ombre au tableau, une affaire de subvention avec la Ville. «Nous rencontrons des difficultés dans nos négociations en cours avec la Ville de Québec sur des subventions accordées aux gens d’affaires. Nous avons décidé de soulever la problématique devant les membres à la première activité pour les sensibiliser», précise Claude Simard.

La conseillère municipale Denise Tremblay-Blanchette, qui était présente à l’activité, s’est toutefois engagée par écrit à appuyer l’Association des gens d’affaires de Cap-Rouge.

L’Appel, membre du groupe Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *