Charlesbourg Express
13:12 16 juin 2015 | mise à jour le: 15 octobre 2021 à 13:26 Temps de lecture: 3 minutes

La recette gagnante de Bryan

PETITS ENTREPRENEURS. Le 27 juin aura lieu la deuxième édition de la Journée des petits entrepreneurs, destinée aux jeunes de 5 à 12 ans qui, l’espace de 24h, se lancent en affaires. Ou, pour le dire mieux, «c’est plein d’enfants qui se rassemblent et qui font quelque chose dans quoi ils sont bons, et ils vendent ça», résume Bryan Monette-Bernier, chef biscuitier.

L’an dernier, c’est papa qui lui avait lancé l’idée de participer à l’événement. «Là, c’est moi qui lui ai dit que je voulais recommencer», confirme l’entrepreneur de 11 ans. Avec cet enthousiasme qui alimente la hâte, Bryan a déjà lancé sa production de biscuits.

Fait-il tout, tout seul? «Oui, oui!» Un toussotement l’encourage rapidement à préciser: «Ben, j’ai un peu d’aide…» Ce «un peu d’aide», c’est le papa, Éric Monette, qui y contribue en tenant un rôle secondaire de superviseur, au service d’un chef avec qui, surtout, il apprécie partager ces moments de complicité dans la cuisine.

Le succès de la dernière édition – 160 biscuits et morceaux de sucre à la crème écoulés en 1h30 – conduit cette fois Bryan à doubler la recette. Le défi devient alors mathématique pour calculer les quantités nécessaires. La concentration est de mise: «Il faut que j’apprenne à aller moins vite parce que des fois, j’oublie un ingrédient», avoue l’élève de Maria-Goretti.

Pourquoi se lancer en affaires?

Doubler la recette, c’est aussi pour mieux doubler les recettes? Bah: les profits ne semblent pas être la principale motivation du chef biscuitier, qui s’en sert pour rembourser l’achat des ingrédients. «Et je dépose le reste à la banque.» Autre toussotement. «Ben, pas tout», rectifie l’amateur de Legos.

Il reste que, ce qui le motive avant tout, c’est bien le plaisir de cuisiner. «Je me fais souvent des déjeuners le matin… Une fois, j’ai essayé des pancakes.» Et? «J’ai eu besoin d’aide!», lance-t-il avec le sourire. Le 27 juin, Bryan envisage d’ailleurs de surprendre ses clients avec une dégustation de pain de son cru, qui viendra s’ajouter aux biscuits et sucre à la crème.

Un motif de fierté

Initiative et créativité, donc, qui s’accompagnent d’un bel entregent: des forces de Bryan qui se prêtaient bien à un événement comme la Journée des petits entrepreneurs. «Ce projet-là, je trouvais que c’était bon pour ses qualités», confirme son père. Éric Monette y voit une belle occasion de se réaliser ailleurs que sur les bancs d’école, avec la fierté qui en résulte.

Fier, Bryan l’était d’ailleurs doublement lorsque, en février dernier, il a fait partie des cinq petits entrepreneurs invités à l’hôtel de ville lors d’une journée sous le signe de l’entrepreneuriat. «Régis m’a acheté un biscuit double choco», rapporte-t-il, partageant avec le maire le même péché mignon.

Comme à tout bon entrepreneur, on lui demandera, en terminant, le secret de sa recette gagnante. Pourquoi ses biscuits sont-ils si bons? «Parce que c’est nous qui les faisons», répondra-t-il sans hésitation.

Les spécialités de Bryan et la biscuiterie

– Double chocolat

– Choco-caramel

– Caramel-cannelle

– Sucre à la crème

Bryan et la biscuiterie sera ouvert le 27 juin de 10h à 14h – ou jusqu’à écoulement des stocks! –, devant le 355, 67e Rue Ouest. Pour plus d’info: www.facebook.com/bryanEtLaBiscuiterie. Pour aller à la rencontre d’autres petits entrepreneurs: www.petitsentrepreneurs.ca.

Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *