Charlesbourg Express
13:55 2 janvier 2015 | mise à jour le: 15 octobre 2021 à 13:27 Temps de lecture: 3 minutes

Retour sur les 15 ans de l’Hôtel de Glace

HIVER. Pour sa 15e édition, l’Hôtel de Glace soulignera le chemin parcouru depuis la première mouture, en 2001. Du 3 janvier au 22 mars, c’est donc sous la thématique de «l’espace-temps» que se laissera découvrir ce qui est devenu, avec les années, un chef-d’œuvre hivernal à portée internationale.

Le 27 septembre 2000, le projet d’Hôtel de Glace obtenait son financement. Avec une ouverture prévue le 1er janvier 2001 à Duchesnay, les choses ont déboulé à vitesse grand V: «Ça a été go!, on fonce», se rappelle le président-directeur général. Pour Jacques Desbois, l’expertise combinée de son entreprise d’igloos et des organisateurs de l’Hôtel de Glace en Suède aura permis, dès la première édition, de confondre beaucoup de sceptiques.

«On est venu au monde sur un chapeau de roue et ça a été fulgurant», s’étonne-t-il à demi. La première structure avait trois fois moins d’envergure que celle d’aujourd’hui; elle comptait six suites, un cinéma et un bar – mais ni chapelle ni thématique. «Le défi, à l’époque, c’était de réussir techniquement», précise M. Desbois. Au cours des premières années, l’équipe s’occupera de parfaire ses connaissances et habiletés techniques avant de passer à la question du raffinement esthétique – avant de passer, autrement dit, d’une structure à une œuvre d’art.

L’Hôtel de Glace connaîtra encore une troisième phase, celle de l’amélioration de l’expérience client. S’ajouteront alors les thématiques; une façon, dira Jacques Desbois, de plaire à la population locale, en quête de nouveauté d’une édition à l’autre.

De Duchesnay à Charlesbourg

Ces trois objets de préoccupation – technique, esthétique et expérientiel – conduiront, presque naturellement, au déménagement de l’Hôtel de Glace en 2011, de Duchesnay à l’ancien site du Jardin zoologique. «Pour continuer à se développer et pour se rapprocher des gens de Québec», explique le président-directeur général.

«Maintenant, c’est un produit qui entre dans un terrain de maturité, mais avec encore du potentiel à développer», poursuivra celui qui, rappelons-le, figure parmi les finalistes pour revitaliser le site de l’ancien zoo. Le verdict agira certes sur la suite des choses, mais Jacques Desbois n’est pas homme à avoir un plan de match établi d’avance.

Déjà, à l’origine, il n’avait pas nécessairement une vision claire de l’avenir, mais il était convaincu qu’il s’agirait de l’«aventure de sa vie:» «Tu ne sais pas jusqu’où ça peut te mener, mais tu as comme l’idée que ça ne peut pas être petit.»

Édition 2015

L’Hôtel de Glace 2015 n’a rien de petit, en effet, avec ses 44 chambres et suites thématiques, son grand hall, sa chapelle, son bar et sa grande glissade intérieure. Des sentiers de raquette et une glissade sur chambre à air sont de retour cette année sur le site, de même que la visite guidée «L’envers du décor» qui permet au public de découvrir les secrets de construction d’une telle infrastructure.

Depuis 2001…

1 million de visiteurs

49 000 nuiteurs

150 000 participants aux événements

Calendrier de la saison 2015

3 janvier: Ouverture de l’Hôtel de Glace

16 janvier: Grande soirée inaugurale

20 février: Soirée de lancement du 350e de Charlesbourg

21 février: Party au bar de glace

21-22 mars: Fin de semaine de clôture: l’éveil du printemps Arctic Spas

Pour plus d’info: hoteldeglace-canada.com.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *