Beauport Express
15:53 23 octobre 2017 | mise à jour le: 15 octobre 2021 à 12:18 Temps de lecture: 1 minutes

Aider les enfants dans leur développement

SANTÉ. Marie Julie Paradis a appris que son fils était autiste quand il avait 3 ans. Cette épreuve est devenue une profession: elle a récemment ouvert une clinique, à Beauport, qui œuvre auprès d’enfants qui vivent avec un trouble du spectre de l’autisme (TSA), ou tout enfant à besoins particuliers comme un retard de langage, problèmes d’anxiété, de gestion des émotions, par exemple.

Motivée par la condition de son fils, la maman de Victor, 8 ans, a fait de l’autisme sa vocation.

(Photo gracieuseté – Ghislain Côté)

Quand le diagnostic de son fils est tombé, elle a fait beaucoup de recherches sur le sujet, et s’est impliquée au sein d’Autisme Québec et du Salon de l’autisme. Pour s’outiller d’avantage elle réalise actuellement un certificat en TSA à l’Université du Québec à Rimouski, à temps partiel. 

Lisez la suite dans le Beauport Express de mercredi ou ici ce week-end

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *