Beauport Express
12:21 12 août 2015 | mise à jour le: 15 octobre 2021 à 11:35 Temps de lecture: 4 minutes

58 ans de loyaux services

HISTOIRE. Pendant 58 ans, la roulotte Lefebvre, aussi appelée la roulotte à Ti-Paul ou la roulotte bleue, a circulé dans les rues de Saint-Ferréol-les-Neiges pour servir leurs frites dont la réputation n’est plus à faire. Maintenant rachetée par un nouveau propriétaire, c’est toute une époque qui s’achève pour la famille Lefebvre.

L’histoire commence en 1956, alors que le père de Mario Lefebvre, Paul Lefebvre, décide de démarrer sa propre roulotte à patates frites. «Mon père était chauffeur d’autobus, raconte son fils Mario. Il allait toujours manger dans les casse-croûte pour ses repas. C’est un de ses collègues qui lui a suggéré de lancer un casse-croûte à son compte.»

La première roulotte Lefebvre a vu le jour, installée dans la boîte d’un Pontiac 1941. «Au début, on ne vendait que des hot-dogs et des frites, rapporte Mario Lefebvre. La première journée, ça l’a été tellement populaire que ma mère a manqué de réserves.» Cette roulotte a été en fonction pendant 25 ans. «Mais pendant 58 ans, nous avons gardé la même friteuse», ajoute M. Lefebvre.

Les parents de Mario, Paul et Lorette, se sont ensuite procuré une autre roulotte, celle-ci bleue pâle, plus grande et prête à augmenter la production. «Nous avons pu diversifier notre offre, raconte le fils Lefebvre. Plusieurs ont d’ailleurs voulu connaître la recette de pain de viande de ma mère!» Tous les weekends, du vendredi au dimanche, la roulotte se promenait dans Saint-Ferréol, parfois dans les rues du village, d’autres fois dans les fêtes des alentours.

Un engagement de longue date

Durant 27 ans, Paul, Lorette, Mario et sa conjointe Odette Lachance ont travaillé chaque fin de semaine dans la roulotte Lefebvre. Des clients de toute la région de Québec, et même au-delà, venaient acheter une frite à leur kiosque. «On a tellement eu des bons commentaires, rapporte le fils Lefebvre. Les gens nous disaient que pour eux, c’était le début de l’été quand on arrivait.» Installés à Beauport depuis 17 ans, Mario Lefebvre et sa conjointe ont toujours préféré garder la roulotte où elle était depuis ses débuts.

Les souvenirs ne manquent pas avec cet établissement. «Parfois, quand on manquait de frites à cause d’un trop grand achalandage, je disais aux clients que j’allais les désennuyer en leur chantant des chansons», raconte Odette Lachance en riant. Pour Mario Lefebvre, les souvenirs remontent à sa petite enfance. «Ma mère n’avait pas de gardienne quand j’étais bébé, relate Mario Lefebvre, amusé. Comme j’étais tout petit, elle m’apportait avec elle à la roulotte et me couchait dans l’armoire à pain.»

Aujourd’hui, Mario et sa conjointe Odette passent le flambeau, après 33 ans de travail dans la roulotte Lefebvre. «Nous avons beaucoup aimé travailler dans cette roulotte et côtoyer les gens qui venaient nous visiter, Il est temps pour nous de tourner la page et de prendre un peu de temps pour nous.»

Plusieurs fidèles clients, natifs de Saint-Ferréol-les-Neiges, peuvent se vanter d’être la troisième, voire quatrième génération de la roulotte Lefebvre. «Tout a changé ici, rapporte Mario Lefebvre. Mais nous, nous avons toujours voulu rester pareil, avec les mêmes recettes et les mêmes sourires.»

Québec Hebdo

Message des anciens propriétaires de la roulotte Lefebvre

«Après 58 ans, la roulotte à Ti-Paul, la Bleue ou la roulotte Lefebvre de St-Ferréol-Les-Neiges passe le flambeau. Sans vous, nous n’aurions pu être présents pendant de si nombreuses années. Nous tenons à vous remercier tous et chacun du fond cœur. Nous garderons un très bon souvenir de vous tous et ce sera un honneur pour nous de vous rencontrer. Considérez ces remerciements comme personnels!» -Paul, Lorette, Mario et Odette.

Articles similaires

15:29 16 juin 2021 | mise à jour le: 18 octobre 2021 à 13:41 Temps de lecture: 3 minutes
Valoriser le caca

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *