Actualités
12:00 5 novembre 2016 | mise à jour le: 15 octobre 2021 à 14:00 Temps de lecture: 2 minutes

Pairs aidants et cafés-rencontres pour contrer l’intimidation chez les autochtones

ENTRAIDE. Le Centre d’amitié autochtone de Québec s’attaque à l’intimidation en mettant sur pied le projet Shutshenimitishu, ce qui veut dire «il se fait confiance».

La députée de Chauveau Véronyque Tremblay a officialisé une subvention de 40 000$ octroyée au Centre d’amitié autochtone de Québec pour le projet Shutshenimitishu. (Photo gracieuseté)

Avec cette initiative financée à hauteur de 40 000$ par le gouvernement du Québec, on souhaite agir auprès des adolescents et des parents en leur offrant un réseau de pairs aidants, ainsi que des activités sportives et à caractère social.

Pour lutter contre l’intimidation, le projet mise sur le développement de l’estime de soi. Des cafés-rencontres mensuels, sous forme d’ateliers de sensibilisation et de compétences parentales, seront par ailleurs offerts aux parents.

Le projet est financé à même le programme de soutien Ensemble contre l’intimidation du gouvernement du Québec. Les sommes ont été annoncées par la députée de Chauveau, Véronyque Tremblay et la ministre responsable des Aînés et de la Lutte contre l’intimidation Francine Charbonneau, pour qui le projet adapté aux réalités autocthones constitue un complément aux actions gouvernementales déjà existantes en matière de lutte contre l’intimidation.

TC Media

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *