Jeux vidéo
17:00 8 septembre 2021 | mise à jour le: 13 septembre 2021 à 03:45 Temps de lecture: 4 minutes

Jam City achète le studio montréalais Ludia

Jam City achète le studio montréalais Ludia
Photo: Ludia Inc.

Par voie de communiqué, Jam City a annoncé l’acquisition du studio montréalais Ludia. La transaction de 165 M$ US auprès de Fremantle consolidera le portefeuille de jeux mobiles pour la société, qui pourra désormais compter sur des licences à succès comme Jurassic World (Jurassic World: The GameJurassic World Alive) ainsi que des titres DC et Disney en préparation.

L’acquisition de Ludia par Jam City s’inscrit dans la vision de la compagnie, qui consiste à renforcer son portefeuille mondial de studios de premier plan qui développent et publient des jeux à forte valeur ajoutée, développés entièrement à l’interne ou basés sur des licences tierces. Dans le cadre de cette acquisition, Jam City a levé 350 millions de dollars en capitaux propres et en financement par emprunt auprès de Netmarble, Kabam et des affiliés de fonds gérés par Fortress Investment Group. Cette ronde de financement est la plus importante de Jam City à ce jour.

« La synergie entre l’esprit créatif, les mécaniques de jeu innovantes et perfectionnées de Ludia et la plateforme de science des données de Jam City, crée le mariage parfait entre nos deux entreprises et ajoute une valeur significative à leurs expériences de divertissement riches et profondes », a déclaré Chris DeWolfe, cofondateur et PDG de Jam City. « Le dernier tour de table consolide notre stratégie d’acquisition d’excellentes entreprises à travers le monde et d’investissement massif dans nos studios actuels afin de créer des expériences de divertissement durables, qui rivalisent avec les superproductions hollywoodiennes ».

« Avec un portefeuille croissant de titres iconiques et la liste de jeux à venir la plus ambitieuse de l’histoire du studio, il était temps pour Ludia de trouver le bon partenaire stratégique », a déclaré Alex Thabet, cofondateur et PDG de Ludia. « Jam City est le partenaire idéal pour réaliser le plein potentiel de croissance qui nous attend. »

« Nous sommes heureux de soutenir Jam City dans son acquisition de Ludia. L’entreprise combinée dispose d’un portefeuille solide et diversifié de jeux mobiles, porté autant par des propriétés intellectuelles propres que des licences existantes. Elle est bien positionnée pour conserver un statut de leader du marché », a déclaré Ian Schnider, directeur général de l’entreprise Fortress Credit Funds.

Jam City est un leader dans le domaine du divertissement mobile, offrant des jeux uniques et profondément engageants qui attirent un large public mondial. Le portefeuille de jeux diversifié de l’entreprise, composé de franchises durables, divertit les joueurs depuis de nombreuses années. L’entreprise a généré plus de 3 milliards de dollars de revenu total et 1,3 milliard d’installations cumulées à ce jour, en incluant Ludia. Depuis 2014, Jam City a remporté des prix du meilleur jeu décernés par Apple, Facebook, Google et Pocket Gamer, en plus d’un prix d’excellence médiatique et d’une nomination au prix de la Writer’s Guild, entre autres. Avant l’acquisition de Ludia, Jam City a enregistré une croissance annuelle composée à deux chiffres sur le revenu et la rentabilité sur la base de l’EBITDA ajusté au cours des cinq dernières années jusqu’en 2020.

La société sud-coréenne Netmarble, l’une des entreprises de jeux mobiles les plus importantes et les plus prospères au monde, a précédemment apporté une participation de 130 millions de dollars dans Jam City en 2015.  Par la suite, en 2019, Jam City a levé 145 millions de dollars dans le cadre d’un financement stratégique mené par un syndicat bancaire comprenant les co-arrangeurs principaux JPMorgan et Bank of America Merrill Lynch avec Silicon Valley Bank, Truist Securities et CIT Bank.

Jam City utilisera le produit de ce financement pour contribuer à la stratégie de développement de son portefeuille de studios audacieux, innovants et novateurs dans le monde entier. Au cours des cinq dernières années, Jam City a intégré le studio Rainbow Star à Burbank à la famille et a réalisé les acquisitions de TinyCo à San Francisco, Uken Games à Toronto et 231Play à Berlin, augmentant ainsi sensiblement les performances de chacun d’entre eux, désormais intégrés au réseau mondial de studios de Jam City.

Un texte de Michael Bertiaux de Jeux.ca

Articles similaires