Jeux vidéo
12:57 27 juin 2021 | mise à jour le: 30 juin 2021 à 06:43 Temps de lecture: 4 minutes

Fallout sort de l’Amérique!

Fallout sort de l’Amérique!

Le 15 juin dernier, une première bande-annonce pour Fallout: London a fait bien des vagues sur YouTube ainsi que sur les réseaux sociaux. Si vous avez manqué le bateau, Fallout: London est un mod pour Fallout 4 créé par un groupe d’artistes passionnés de la série. Vous aurez la chance d’explorer quelques-uns des quartiers les plus célèbres de Londres, de faire face à de nouveaux ennemis et de compléter une panoplie de quêtes dans cette aventure de la taille d’un DLC.

Du tourisme virtuel

Vous n’avez jamais eu la chance de visiter le fameux palais de Buckingham? Mis les pieds à la place Trafalgar où à l’abbaye de Westminster? Il vous sera bientôt possible de visiter les iconiques attractions londoniennes sans quitter le confort de votre chaise de bureau! Le tour de ville comprend entre autres les quartiers Islington, Camden, Hackney, Greenwich et Westminster. Vous pourrez prendre un selfie à bord d’un autobus à deux étages où près d’une cabine téléphonique rouge. L’équipe de création a fait un si bon travail pour capturer le charme européen de la ville anglaise que vous croirez qu’il s’agit d’un DLC officiel de Bethesda.

Des Raiders à saveur punk

Qui dit nouvel environnement, dit nouveaux adversaires. Il est évident que vous ne vous battrez pas contre le même genre de vilains qu’on retrouverait aux États-Unis. Les créateurs mettent en valeur la culture britannique avec un éventail de nouvelles factions. Les Gentry sont issus de l’aristocratie londonienne d’avant-guerre et d’agents du gouvernement. Le mouvement de Camelot est une organisation clandestine inspirée des chevaliers de la Table ronde. Ils aspirent à mettre fin au règne des Gentry et de redonner la ville au peuple.

Certains indémodables referont certainement surface, dont les radcafards et les rats-taupes. Les goules, qui font partie intégrante du casting de la série, se voient accoutrées d’uniformes de la garde royale et de la police anglaise. Les Raiders ont des allures de rebelles du mouvement punk du milieu des années 70. Reste à voir ce que la radiation apportera d’autre dans les ruelles sombres.

Un Québécois parmi l’équipe de création

Évidemment, l’équipe est composée principalement de Britanniques puisqu’il faut une excellente connaissance du terrain et de la culture afin de mettre au point un projet d’une telle envergure avec un minimum de soucis pour le réalisme. Mais parmi la liste des artistes se glisse un nom aux consonances familières : Jean-François Martel. Concepteur de niveau adjoint, Jean-François, travaillant sous le pseudonyme DjxJt13, a suivi un parcours académique en arts et en design. Il est responsable de la création du quartier de Camden. Il fait toujours bon à notre fibre patriotique de voir un des nôtres s’épanouir à l’internationale!

Quand pourra-t-on mettre la main sur Fallout: London?

Il n’y a pour l’instant aucune date officielle de sortie pour le mod. L’équipe travaille de façon volontaire et non rémunérée sur le projet depuis 2018. Il nous est permis d’espérer qu’étant donné la sortie récente d’une bande-annonce, le mod approche la fin de son processus de création. Puisqu’il ne relève pas de contenu officiel produit par Bethesda, Fallout: London ne sera disponible que sur PC. Il vous est possible de suivre les progrès de l’équipe sur le site officiel de Fallout: London, ainsi que sur ses comptes Twitter et Facebook. Vous y trouverez de l’information sur le contenu du mod ainsi que d’innombrables clichés des différents quartiers et des vignettes d’art conceptuel.

Un texte de Karlène Gatien de Jeux.ca

Articles similaires