Jeux vidéo
09:58 12 juin 2021 | mise à jour le: 16 juin 2021 à 03:46 Temps de lecture: 3 minutes

Accusations de harcèlement : le studio montréalais Scavengers prend des mesures

Accusations de harcèlement : le studio montréalais Scavengers prend des mesures

L’année a débuté de bien mauvaise façon pour Scavengers Studio alors qu’ils ont dû faire face à des accusations de harcèlement et d’attouchements contre le cofondateur, Simon Darveau.

Aujourd’hui, dans un communiqué de presse, ils ont annoncé les mesures qu’ils comptent prendre.

Retour sur les accusations

Si vous avez manqué la saga en janvier dernier, voici le portrait rapide des accusations. Neuf employés et ex-employés du studio derrière Darwin Project se sont confié à GamesIndustry.biz.

Ils faisaient notamment état d’un climat toxique instauré par le cofondateur, Simon Darveau, miné par le harcèlement moral et sexuel ainsi que par les attouchements inappropriés.

Ce qui compliquait encore plus l’affaire, c’est que la patronne, Amélie Lamarche, était en couple avec Darveau.

Suite à ces accusations, Simon Darveau avait été suspendu, Amélie Lamarche avait quitté ses fonctions et et un cabinet d’audit avait été mandaté pour produire un rapport.

Le studio a dévoilé les résultats du rapport aujourd’hui.

Les résultats du rapport pour Scavengers Studio

Simon Darveau et Amélie Lamarche
Crédit: David Boily, La Presse

Solertia Consulting Group, la société externe responsable du rapport, a présenté son rapport.

Si on suggère l’amélioration de certains comportements, on « n’a pas relevé la présence de harcèlement sexuel ou psychologique systémique au sein du studio ».

Suite aux recommandations de Solertia, le studio s’est engagé à améliorer la culture organisationnelle, les ressources humaines et la communication.

On considère surtout qu’il y avait un problème de communication au sein du studio, puisque les mesures mises en place en 2019 auraient, toujours selon le rapport, fonctionné, aucun événement n’ayant été rapporté depuis.

Toutefois, les employés avaient l’impression que la situation n’avait pas été prise au sérieux, dû à un manque de communication et de transparence.

Selon le communiqué de presse, Scavengers semble en être conscient, et avoir décidé de mettre en place de nombreuses mesures pour améliorer la communication au sein de l’entreprise.

Darveau a égalementé été réintégré, mais de façon conditionnelle et dans un rôle non-managérial.

Espérons maintenant que ces mesures soient suffisantes et que les employés de Scavengers puisse retourner au travail sur Season dans une ambiance plus heureuse.

Un texte de Pier-Luc Ouellet de Jeux.ca

Articles similaires