Jeux vidéo
18:18 11 mai 2021 | mise à jour le: 11 mai 2021 à 18:42 temps de lecture: 3 minutes

Resident Evil Village déjà multimillionnaire

Resident Evil Village déjà multimillionnaire

Sorti il y a moins d’une semaine et une controverse plus tard, Resident Evil Village est un franc succès. Par voie de communiqué, Capcom a annoncé avoir distribué plus de trois millions de copies du jeu. Cette statistique regroupe les formats physique et numérique, en plus des plateformes PC, PlayStation 4, PlayStation 5, Xbox One et Xbox Series.

Pour cette série démarrée en 1996, le total de copies distribuées à ce jour a dépassé le 100 millions. Un quart de siècle après la première incursion dans le manoir Spencer, Resident Evil demeure une figure de proue du genre survie et horreur.

Le huitième opus principal, Resident Evil Village, renoue avec une caméra à la première personne. Cette décision polarisante introduite avec Resident Evil 7 laisse place à une jouabilité encore plus immersive. Fortement inspiré de Resident Evil 4, la nouvelle entrée dans cette série s’est méritée de nombreuses éloges. Le site OpenCritic fait état d’une moyenne incroyable de 91 % de la part des critiques.

Après avoir déménagé en Europe avec sa femme Mia, Ethan désirait faire une croix sur son passé lugubre. Malheureusement pour lui, le passé l’a bien vite rattrapé : Chris Redfield assassine froidement sa tendre moitié et notre héros malgré lui se retrouve plongé au cœur d’une affaire qui le dépasse. S’en suit une quête de vengeance pour retrouver son bébé kidnappé, Rosemary, seul vestige de sa relation avec Mia.

Si le scénario de Resident Evil Village n’est pas son fort, sa jouabilité en revanche laisse une marque indélébile. Capcom est passé maître dans l’art des jeux d’horreur et de survie. Pour ce huitième volet principal, l’action est plus présente que dans Resident Evil 7. Ce dernier avait lui aussi connu un franc succès à son lancement (2017) avec plus de 2,5 millions de copies distribuées dans le monde.

Resident Evil Village est aussi l’occasion de renouer avec des thèmes ésotériques. La série prouve qu’elle sait faire peau neuve et introduit pour la toute première fois des loups-garous et des vampires. On se croirait presque dans les films Underworld. Un peu comme Resident Evil 4, Village n’a pas peur de sortir des sentiers battus et donne une impression de déjà vu tout en proposant ses propres innovations. Le résultat net est un savant mixte d’horreur, renforcé par une sélection de personnages pour la plupart mémorables, dont la célèbre Lady Dimitrescu.

Un texte de Michael Bertiaux de Jeux.ca

Articles similaires