Jeux vidéo
16:54 6 mai 2021 | mise à jour le: 6 mai 2021 à 17:42 temps de lecture: 3 minutes

Microsoft n’a jamais fait de profit avec les Xbox

Microsoft n’a jamais fait de profit avec les Xbox

La bataille légale entre Epic et Apple autour de Fornite continue de faire rage, et toutes les compagnies de jeux se retrouvent entraînées malgré elles dans la mêlée.

Après qu’Epic ait été tenu de dévoiler publiquement les sommes qu’ils ont dépensé pour pouvoir donner gratuitement des dizaines de jeux, c’est au tour de Microsoft d’être tenus de dévoiler publiquement une foule d’informations.

Parmi les infos dévoilées aujourd’hui, une étonne: Microsoft n’a jamais fait de profits avec la vente de ses consoles.

Le modèle du rasoir

Microsoft n’est pas la seule compagnie à suivre le fameux modèle du rasoir. Comme les compagnies de rasoir qui donnent le rasoir pour ensuite faire des profits sur la vente des lames, les compagnies de jeux vidéo vendent souvent les consoles à perte pour ensuite faire des profits avec les ventes de jeux, abonnements et accessoires.

Mais habituellement, après quelques années, les pièces deviennent plus abordables, et les compagnies se mettent à faire du profit avec leurs consoles. C’est le cas de Sony qui a pu garder le prix des PS4 relativement élevé grâce aux ventes stables, s’assurant possiblement un profit en fin de vie.

Mais Microsoft vient de confirmer, par le biais de leur VP Lori Wright, n’avoir jamais fait de profits sur la vente de consoles.

On comprend mieux maintenant pourquoi Microsoft essaie bien plus de vendre des abonnements au Gamepass plutôt que des consoles.

L’exception Nintendo

Si Sony et Microsoft sont habitués de vendre leurs consoles à perte, il en va autrement de Nintendo. La firme de Kyoto vit uniquement des jeux vidéo, contrairement à Sony et Microsoft, ce qui les rend beaucoup plus prudents.

Chaque Switch rapporte un profit à Nintendo, et ce depuis son lancement en 2017.

Comme tous les autres, Nintendo s’enrichit surtout grâce à la vente de jeux, mais la vente de consoles demeure payante; Microsoft estime que la firme nippone a encaissé de 332 millions grâce à la vente de consoles en 2019.

Bref, ne retenez pas votre souffle pour la 4K 120 fps avec ray-tracing sur une éventuelle Switch Pro; il faut garder les coûts bas si on veut faire des profits!

Un texte de Pier-Luc Ouellet de Jeux.ca

Articles similaires