Jeux vidéo
11:20 3 avril 2021 | mise à jour le: 10 avril 2021 à 02:46 temps de lecture: 3 minutes

Palaka : un nouveau jeu accessible pour les personnes autistes

Palaka : un nouveau jeu accessible pour les personnes autistes

Hier marquait la journée mondiale de sensibilisation à l’autisme.

Une cause au cœur de Palaka : un jeu motivé par une plus grande accessibilité pour les joueurs, notamment pour les personnes atteintes de troubles du spectre de l’autisme.

Ce prototype de fin d’études (encore en production) est né de la collaboration entre des étudiants d’ISART Digital et le studio Reflector Entertainment, mentor d’ISART sur plusieurs jeux vidéo dont Blossom.

Avec des graphismes et des stimulations sonores issus d’une année de recherche et développement, Palaka est la matérialisation d’un défi pour créer un jeu inclusif. Il a été relevé par 8 étudiants d’ISART Digital.

L’objectif derrière ce projet est d’offrir une expérience de jeu accessible aux joueurs qui ne sont pas neurotypiques.

Les points forts du jeu pour favoriser l’accessibilité sont dans :

  • la perception facilitée des signaux émotionnels dans la vie réelle
  • la diminution de la frustration chez le joueur

À propos de Palaka

Dans Palaka, le joueur incarne une gardienne qui accompagne les âmes des morts vers l’au-delà dont celle d’un enfant perdu. Une véritable relation va se créer entre les deux personnages.

Pour aider cet enfant, le joueur doit traverser un environnement hostile et résoudre des énigmes tout au long de son parcours. Pour aider à la compréhension du jeu, l’univers sonore joue un rôle essentiel.

Grâce à l’ambiance musicale et aux bruitages, le joueur pourra reconnaître et comprendre les émotions de l’enfant perdu.

Pour réduire la frustration des joueurs, les créateurs ont mis en place une fonction de difficulté adaptative, qui permet d’indiquer au joueur où aller, si ce dernier en éprouve le besoin.

Le reportage vidéo ci-dessous et le teaser représentent une belle mise en image de cette équipe composée de 8 étudiants qui a su mener de front le développement de leur Projet de Fin d’Études (bien qu’encore en production à ce jour), leur alternance et les cours à distance en cette année de confinement. Ils ont dû s’adapter rapidement à la situation, rendre les playtests accessibles en virtuel et communiquer différemment.

Palaka est aussi la concrétisation des efforts de Reflector Entertainment et d’ISART en faveur de l’inclusivité.

L’équipe témoigne

« Ce qui nous rend fiers c’est de l’avoir fait, de s’être lancé dans cette aventure. On a eu beaucoup de chance de travailler avec Reflector Entertainment. On a énormément appris tout au long du projet », a déclaré Valentin Denat, concepteur de jeu.

« Malgré les difficultés qu’on a pu rencontrer, c’est une expérience que j’ai trouvé très positive. Et j’ai juste envie de recommencer avec les leçons apprises », a ajouté Maxime Leroux, artiste 3D.

Bande-annonce de Palaka

Un texte de Michael Bertiaux de Jeux.ca

Articles similaires

13:59 17 juin 2014 | mise à jour le: 17 juin 2014 à 13:59 temps de lecture: 3 minutes
La passion du jeu
13:59 17 juin 2014 | mise à jour le: 17 juin 2014 à 13:59 temps de lecture: 3 minutes
La passion du jeu