Jeux vidéo
10:43 24 novembre 2020 | mise à jour le: 24 novembre 2020 à 19:43 temps de lecture: 3 minutes

Turbulent : vers l’infini et plus loin encore avec un nouveau studio à Montréal

Turbulent : vers l’infini et plus loin encore avec un nouveau studio à Montréal

À la suite de l’acquisition d’une participation minoritaire par Cloud Imperium Games en 2019, Turbulent voit grand : la compagnie ouvrira un nouveau studio dévoué au développement d’un jeu de science-fiction « AAA », en l’occurrence Star Citizen.

À la tête de ce studio, nous retrouverons Benoit Beausejour (directeur de la technologie et cofondateur) ainsi que les vétérans de l’industrie Guillaume Voghel (producteur), Pierre Luc Boulais (directeur artistique) et Louis Rousseau (concepteur de jeux vidéo). L’objectif est de bâtir un studio autonome, avec sa culture montréalaise unique, qui jouera un rôle intégral au sein de la vaste équipe mondiale de développement de Star Citizen, qui s’étend des États-Unis au Royaume-Uni et à l’Allemagne. 

« Je suis extrêmement fier d’annoncer officiellement la création d’une équipe de développement de contenu pour Star Citizen chez Turbulent à Montréal. On retrouve dans cette ville un incroyable bassin de développeurs et une riche histoire de création de jeux vidéo. Nous ne pourrions pas être plus heureux d’amener les meilleurs talents locaux au sein de la famille CIG afin qu’ils se concentrent sur l’élaboration de mondes pour cet univers persistant sans précédent », a partagé Benoit Beauséjour, directeur de la technologie et cofondateur de Turbulent.

« Au fil des ans, Turbulent a prouvé que c’était un partenaire extrêmement fiable et inspiré. Notre partenariat avec Benoit et l’équipe de Turbulent a débuté il y a huit ans, d’abord pour nous aider à développer notre présence web, puis nos publications et nos plateformes. Leurs efforts ont été cruciaux à notre succès. Il était naturel pour nous de leur demander de bâtir une équipe de création de contenu avec les meilleurs développeurs de Montréal, afin de nous aider à concevoir de nouveaux systèmes stellaires pour l’univers persistant de Star Citizen. C’est avec un immense bonheur que j’accueille Guillaume, Pierre et Luc dans l’équipe de CIG et Star Citizen », a déclaré Erin Roberts, directeur du développement et cofondateur de Cloud Imperium Games.

Star Citizen, un jeu aux proportions galactiques

Travailler sur Star Citizen, c’est aussi contribuer à l’un des plus grands projets de tous les temps pour l’industrie du jeu vidéo. Le jeu spatial a généré la plus fructueuse campagne de sociofinancement avec près de 50 millions de dollars américains en 2019. Pour Roberts Space Industries, la cagnotte ne cesse de grossir; depuis 2012, les joueurs investissent à coup de plusieurs millions par année pour qu’un jour cette grande odyssée voit le jour.

Au fur et à mesure de son développement, Star Citizen prend de l’ampleur par rapport à ses objectifs initiaux. Toujours distribué uniquement sous forme de phase alpha, le jeu de science-fiction est de loin le plus complexe jamais créé. Au total, plus de 400 personnes travaillent sur le projet au sein de Cloud Imperium Games et de ses partenaires aux quatre coins du globe dont fait maintenant partie Turbulent.

Un texte de Michael Bertiaux de Jeux.ca

Articles similaires