Jeux vidéo
12:00 14 octobre 2020 | mise à jour le: 3 novembre 2020 à 20:57 temps de lecture: 4 minutes

Critique double – Petal Crash et Flipon

Critique double – Petal Crash et Flipon

Les amateurs de jeux de puzzle de style arcade ont été choyés cette semaine grâce à deux jeux qui ont fait leur entrée sur Switch et Steam: Petal Crash et Flipon!

Flipon, le Puzzle League Indie!

Panel De Pon, la version japonaise de Tetris Attack est apparue dernièrement sur l’application Snes Online sur Switch, mais ce n’est pas une raison pour passer à côté de Flipon! C’est un clone du jeu de Nintendo, offrant quelques fonctions supplémentaires vraiment intéressantes.

On y trouve une campagne solo fortement inspirée par Puyo Puyo Tetris avec des dialogues amusants et 75 défis variés; de quoi vous occuper pendant quelques heures.

Score Attack est le mode traditionnel où vous tenterez de survivre le plus longtemps possible pour obtenir le meilleur pointage, tandis que le mode Challenge à génération aléatoire est une excellente raison de se faire une petite partie rapide. Les objectifs varient entre l’élimination d’un nombre de lignes précis et l’accumulation des combos.

Le mode compétitif à quatre joueurs local est l’un des gros avantages par rapport au jeu officiel. Chaque personnage possède un pouvoir spécial, ajoutant à l’atmosphère déjà frénétique de ce jeu de puzzle nerveux.

Étant quelqu’un qui jouait souvent à des jeux de puzzles dans les transports en commun (du moins, avant la pandémie), je vois un net avantage à jouer Flipon par rapport à Panel De Pon sur SNES Online. Le démarrage est plus rapide, les blocs sont plus gros, et les contrôles sont peut-être un tantinet plus réactif. Pour toutes ces raisons, le 7$ demandé sur Switch (ou le 4$ sur Steam) est tout à fait justifiable pour les fans de Panel De Pon.

Petal Crash, rétro mais tout nouveau!

Petal Crash n’est pas un clone, mais bien un concept original digne des jeux de puzzle arcade les plus populaires. Sur une grille de 8 par 8, on y trouve des blocs de couleurs. Le but est évidemment de les faire disparaître. Pour se faire, on sélectionne un bloc et on le fait glisser dans une direction. Il n’arrêtera que lorsqu’il se heurtera à un mur ou un autre cube.

Il ne suffit pas que les blocs de même couleur soient côte à côte pour s’éliminer: ils doivent entrer en collision (d’où le nom Petal Crash). Lorsqu’un «crash» est effectué, les pièces autour de l’onde de choc sont propulsées. On peut alors se servir de cette technique pour planifier des combos qui feront plus de mal à l’adversaire.

Vous l’aurez deviné: Petal Crash est un jeu de puzzle de type versus, à la Magical Drop, Panel de Pon, Puzzle Fighter ou Crystal Crisis. Il y a plusieurs façons de gagner:

-Faire disparaître plus de bloc que l’adversaire (dans un mode Tug of War)
-Être le premier joueur à totaliser un nombre imparti de «crash»
-Lorsque le plateau de l’adversaire est complètement rempli de blocs.

La campagne solo est structurée comme un Magical Drop: vous devez gagner des matchs contre 6 adversaires consécutifs. Étonnamment, chaque personnage a sa propre histoire avec une quantité surprenante de dialogues avec ses adversaires.

Un mode puzzle est aussi présent: des niveaux prédéfinis vous demandent de vider le tableau en un nombre limité de mouvements.

Sinon, tous les modes qu’on aurait pu vouloir sont là: versus pour des parties rapides contre un CPU ou un humain, un time attack où l’on tente de faire le plus de points dans un temps donné, et même un éditeur de niveau pour créer vos propres puzzles.

Petal Crash est rapide, satisfaisant, original et seulement 36 Mb: une raison de plus pour gagner sa place sur la Switch de tout amateur de puzzle. Si vous aimez la proposition, sachez qu’il remplit tout à fait son mandat, surtout pour 11$ sur Switch et Steam.

Un texte de Martin Brisebois de Jeux.ca

Articles similaires