Jeux vidéo
17:12 16 octobre 2020 | mise à jour le: 3 novembre 2020 à 20:55 temps de lecture: 6 minutes

Critique – Genshin Impact

Critique – Genshin Impact

Ce n’est pas tous les jours que nous nous retrouvons en présence d’un jeu qui sème la controverse en raison de ses nombreux parallèles avec The Legend of Zelda: Breath of the Wild. Une chose est certaine, Genshin Impact du studio chinois miHoYo n’est pas passé inaperçu dans le cercle des gamers depuis son annonce. Sommes-nous en présence d’un vulgaire clone ou y’a-t-il plus derrière ces apparences?

Être ou ne pas être…un clone

Cette phrase emblématique de William Shakespeare repose sur un questionnement existentiel, une philosophie. D’emblée, j’aimerais préciser que Genshin Impact n’est pas un clone à proprement dit. Alors pourquoi poser une telle question? Parce que sans se définir ainsi, Genshin Impact comporte certainement plusieurs facettes classiques empruntées de jeux du moment dont The Legend of Zelda: Breath of the Wild fait partie.

Dans Genshin Impact, le but est d’explorer une gigantesque carte et d’accomplir une variété d’activités. Les similitudes avec le jeu de Nintendo sont nombreuses : possibilité de cuisiner avec des ingrédients récupérés sur le champ de bataille, escalade de parois vertigineuses, découverte de camps ennemis, c’est à s’y méprendre. Fait cocasse, Genshin Impact est plus prenant que son vis-à-vis pour moi au niveau des dialogues entre les différents protagonistes, tous accompagnés de voix. Le travail effectué par miHoYo pour faire de Genshin Impact un RPG à part entière a de quoi étonner, surtout que le jeu est distribué gratuitement selon le modèle d’affaires free-to-play (F2P).

Si d’un point de vue Genshin Impact arrive à mon avis à surpasser certains des jeux dont il s’inspire largement, d’autres facteurs l’embourbent. Parmi eux, la jauge d’endurance qui limite la possibilité de courir ou d’escalader. Je ne crois pas que c’est quelque chose d’intéressant et ce, même s’il est possible d’augmenter sa jauge d’endurance après avoir récupéré des petits esprits flottants (anemoculus). L’idée n’est pas très bonne.

Genshin Impact art

Un système de combat exceptionnel

Genshin Impact se démarque des autres jeux du genre avec un système de combat dynamique. À tout moment, il est possible de changer de héros en combat. En général, vous en avez quatre, mais il est possible d’en avoir un de plus au cours de quêtes spécifiques. L’idée est de jongler d’un personnage à l’autre afin d’exploiter les combinaisons d’éléments.

Exemple : mon héros utilise une technique à base d’eau sur l’ennemi. Je change tout de suite après pour un héros spécialisé en électricité. Mon attaque provoque une réaction élémentale (electro-charged) qui confère un bonus de dégâts. Il existe plusieurs combinaisons à exploiter en combat, ce qui ajoute une belle complexité aux attaques de base.

Les combats dans Genshin Impact sont rapides, fluides et excitants. C’est bien plus près d’un ARPG que d’un MMO. Je ne peux en dire autant pour le butin, assez limité. Le jeu nous pousse à améliorer nos objets plutôt que de toujours attendre le prochain gros drop. Ne vous attendez donc pas à un Diablo côté loot.

Genshin Impact combat

Mon royaume pour 5 étoiles

L’un des pires défauts de Genshin Impact à mon avis est son gashapon. Pour les néophytes, il s’agit d’un système de récompenses inspiré des machines à pièces distribuant des jouets au Japon. En gros, il est possible d’obtenir de nouveaux héros (Travelers) et des armes spéciales en échange de ressources obtenues dans le jeu ou achetées avec de la vraie argent.

Là où ça se corse, c’est que les récompenses sont obtenues de façon aléatoire avec des taux archi faibles. Puisque la différence entre des objets ou des héros de bonne qualité et ceux de moins bonne qualité est énorme, obtenir lesdites récompenses devient primordial pour dominer dans Genshin Impact.

Je parle bien ici de dominer, car le scénario principal du jeu peut être complété sans jamais toucher au système gacha. En effet, miHoYo distribue quelques héros au fil de l’aventure qui sont assez puissants pour vaincre la plupart des bêtes sur votre chemin. C’est juste décevant de ne jamais en obtenir malgré les nombreuses tentatives avec le système créé à cet effet. Le côté gambling du jeu est malsain et miHoYo semble ne pas y voir de problème.

Quelque chose que vous ne verrez pas souvent!

Un jeu intéressant qui cache de gros problèmes

J’ai pris mon temps avant de régider la critique de Genshin Impact, car je voulais me faire une bonne idée de ses nombreux systèmes. J’étais aussi déchiré par rapport à mon évaluation. D’un côté, il y a ce jeu visuellement accrocheur avec un monde ouvert palpitant à explorer, riche d’un système de combat addictif qui est un véritable vent de fraicheur. De l’autre, il y a toutes les tactiques marketing liées aux jeux mobile, en passant d’un terrible GACHA à la ressource résine.

Voilà un autre élément que je ne peux passer sous silence. La résine dans Genshin Impact est une ressource rare qui fonctionne à titre d’énergie comme dans les jeux mobile. Celle-ci vient limiter la progression possible dans le jeu, notamment la capacité à compléter des domaines, le nom donné aux instances (donjons). Pour récupérer vos récompenses, la résine est nécessaire! Autant dire que c’est une ressource obligatoire. Le problème, c’est que la résine est si importante qu’elle devient un axe majeur de Genshin Impact…pour les joueurs soucieux de se rendre le plus loin possible.

Si vous n’avez rien à faire de tout découvrir à propos du jeu, cet aspect ne vous touche pas autant. Mais quand on rassemble toutes les façons de soutirer de l’argent à ses fans, on se demande quelle est la véritable intention de miHoYo : livrer un excellent jeu ou exploiter ses joueurs une fois l’appât bien en place. Pour ma part, ces nombreuses tactiques m’ont laissé un goût amer en bouche. Je sais que bien des fans défendront miHoYo puisque le jeu est offert gratuitement, mais cela n’excuse pas le comportement.

Genshin Impact resin

Verdict

Les plus

  • Style visuel accrocheur et coloré
  • Exploration du monde ouvert plaisante et addictive
  • Système de combat simple d’approche avec une belle profondeur
  • Entièrement gratuit pour l’expérience de base

Les moins

  • Un des pires GACHA de l’univers
  • Paimon
  • La jauge d’endurance, totalement inutile
  • La ressource résine qui bloque la progression artificiellement
  • Un mode coopératif mal pensé

Note finale

7 / 10

Un texte de Michael Bertiaux de Jeux.ca

Articles similaires