Jeux vidéo
09:56 21 septembre 2020 | mise à jour le: 24 septembre 2020 à 05:43 temps de lecture: 3 minutes

Microsoft fait l’acquisition de Bethesda

Microsoft fait l’acquisition de Bethesda

Microsoft au Zénith(max) de sa forme

Maintenant que vous avez terminé de (ne pas) rire à ce jeu de mots d’un goût douteux, passons au choses sérieuses. L’annonce vient de tomber, Microsoft, et plus précisément sa branche Xbox, a conclu un accord d’acquisition avec un autre géant du divertissement, Zenimax (d’où mon jeu de mots) et par là même Bethesda pour la bagatelle de 7,5 milliards de dollars. En effet, Doom, RAGE, The Elder Scrolls, Wolfenstein, Dishonored, Fallout mais aussi les exclusivités PS5 temporaires que sont Deathloop et Ghostwire Tokyo passent sous le giron du constructeur de Redmond. En détails, il s’agit des studios de jeux vidéo suivants : Bethesda Softworks, Bethesda Game Studios, id Software, ZeniMax Online Studios, Arkane, MachineGames, Tango Gameworks, Alpha Dog, et Roundhouse Studios. Pour vous dire le tremblement de terre causé par cette annonce, imaginez que Nintendo rachète SEGA. C’est du même acabit.

Microsoft a récemment essuyé un revers avec le refus de Byte Dance face à son offre d’achat qui lui a préféré Oracle. L’entreprise chinoise est au cœur des débats aux États-Unis puisqu’ils sont derrière la fameuse application Tik Tok (anciennement Musical.ly) que le gouvernement américain, Trump en tête, cherche à interdire au plus vite. Une sombre histoire de données collectées par le gouvernement chinois de Xi Jiping. Mais on s’éloigne du sujet. Si l’on en croit les rumeurs, la société co-fondée par Bill Gates a également tenté de racheté Warner Bros. Games qui aurait également refusé. Mais pas question de se laisser abattre.

Cela dit, avec cette nouvelle acquisition, Microsoft fait d’une pierre, vingt-six coups. Non seulement elle se paie des licences on ne peut plus populaires (combien on parie que Skyrim ressort sur Next-Gen ?), un bassin de joueurs non négligeables sur des jeux en ligne notamment The Elder Scrolls Online, mais aussi de futures exclusivités. En parlant d’exclusivités, quid de celles prévues (même temporairement) sur PS5 ? Le très déjanté Deathloop et le mystérieux Ghostwire Tokyo sont en effet pour le moment prévus d’abord sur la nouvelle console de Sony. Mais est-ce que ça va rester le cas ? Est-ce que Microsoft ne va pas hijacker cette exclusivité et l’enlever voire se l’approprier ? La question demeure entière pour l’instant.

De manière concrète, Microsoft rappelle que Bethesda était l’un des premiers à soutenir leur initiative Xbox Game Pass et qu’on peut s’attendre à voir (tous ?) les jeux de l’éditeur intégrer prochainement le catalogue virtuel.

Un texte de Antoine Clerc-Renaud de Jeux.ca

Articles similaires