Jeux vidéo
12:39 29 juillet 2020 | mise à jour le: 29 juillet 2020 à 12:45 temps de lecture: 5 minutes

Des playtests à distance pour Ubisoft

Des playtests à distance pour Ubisoft

Des nouveaux processus

Il y a quelques temps, avant que toute l’affaire Ubisoft n’éclate, nous avons pu nous entretenir avec Marie Roman, Coordinatrice au laboratoire de recherche utilisateur à Ubisoft Montréal. Ce département gère de nombreuses choses y compris les fameux playtests. Il s’agit de rassembler un panel varié de testeurs venant de l’extérieur afin qu’ils essayent l’un des jeux en cours de développement. L’idée est de « donner la parole aux joueurs » pour qu’ils partagent leur ressenti, frustration, bon moment, etc… Bref, tout ce qui peut aider les développeurs à améliorer leur titre.

Marie Roman – Coordinatrice au laboratoire de recherche utilisateur à Ubisoft Montréal

Avec la pandémie de COVID-19, le laboratoire de recherche utilisateur d’Ubisoft Montréal, comme bien d’autres studios dans la province et dans le monde, a dû s’adapter. Les tests en personne n’étant plus possible, il fallait trouver une solution. Mais laquelle? Marie Roman nous explique: « La solution que nous avons retenue est un logiciel, disponible uniquement sur PC pour l’instant, qui permet aux joueurs de se connecter directement depuis chez eux sur les ordinateurs de notre salle de test. Ce qui est très drôle c’est que notre salle de test est toujours occupée par nos joueurs mais elle est vide! »

Les joueurs sélectionnés pour ces tests n’ont donc même plus à se déplacer! Mme Roman nous indique aussi que les participants sont toujours récompensés que ce soit en argent ou en jeux Ubisoft ou même les deux.

Une solution pérenne

La question qui se pose alors est de savoir si cette solution va être conservée. Dans l’éventualité d’un retour au bureau, Marie Roman pense que, malgré tout, ces playtests à distance sont là pour rester « C’est quelque chose de nouveau mais que nous avons voulu mettre en place comme quelque chose de pérenne. Dans notre cas, ça peut être une bonne solution pour joindre des participants qui n’habitent pas Montréal et ainsi élargir notre spectre de candidats potentiels. »

De plus, la coordinatrice nous confirme que dans l’optique d’une réouverture des studios, il sera possible pour Ubisoft de faire les deux soit à la fois des tests en personne et des tests à distance pour maximiser le nombre de retours des joueurs, la ressource essentielle et la raison d’être de cette tâche.

Par ailleurs, elle encourage tous les autres studios à faire de même. On sait déjà que c’est le cas pour Eidos Montréal qui convie les intéressés à s’inscrire à des tests à distance. On se doute que de nombreuses entités dans le monde ont besoin de ces données.

Des profils de joueurs divers et variés

L’une de nos questions portaient sur la diversité des profils de joueurs sélectionnées pour ces tests. Comme ils se produisent durant le développement du jeu, nous nous demandions si certaines voix minoritaires pouvaient avoir une influence sur le développement d’un titre. Marie Roman se veut rassurante à ce sujet: « On le fait déjà depuis des années mais on a une base de données très diversifiée et on va continuer de faire en sorte que ce soit le cas. J’insiste d’ailleurs sur le fait que j’invite tout le monde à venir rejoindre notre pool de test. Nous n’avons aucun schéma dans lequel nous allons privilégier certaines personnes plus que d’autres. Tous les êtres humains qui sont désireux de venir nous rejoindre sont les bienvenus. La raison est simple: si notre panel de joueurs n’est pas représentatif, notre travail ne sert à rien. » Elle ajoute que c’est le meilleur moment et le meilleur moyen de faire entendre sa voix en tant que joueur et ainsi pouvoir faire remarquer des contenus inappropriés par exemple.

Mme Roman nous a ensuite parlé de différents partenariats noués par Ubisoft. Elle citait par exemple l’événement éphémère Gamers en quarantaine qui a réuni des dizaines de joueurs sur un canal Discord pour différentes activités, le Meltdown Montréal, bar Esports au centre-ville, mais aussi Sailor Scouts, l’équipe québécoise Esports féminine qui bat des records. Elle nous confiait à quel point Ubisoft aimait rendre la pareille à la communauté qui somme toute leur permet de vivre et d’exister.

N’hésitez donc pas à vous inscrire en visitant le site web d’Ubisoft dédié.

Un texte de Antoine Clerc-Renaud de Jeux.ca

Articles similaires