Jeux vidéo
20:17 11 juillet 2020 | mise à jour le: 11 juillet 2020 à 20:42 temps de lecture: 3 minutes

Trois démissions chez Ubisoft suite à des allégations de comportements inappropriés

Trois démissions chez Ubisoft suite à des allégations de comportements inappropriés

À la veille de sa conférence Ubisoft Forward, la compagnie Ubisoft a annoncé samedi soir la démission de 3 hauts dirigeants. Selon le communiqué d’Ubisoft, ces départs sont annoncés après un examen que la société française a mené suite aux récentes allégations et accusations de mauvaise conduite.

  • Serge Hascoët (Directeur créatif de l’éditorial et numéro deux d’Ubisoft)
  • Cécile Cornet (Responsable des ressources humaines)
  • Yannis Mallat (PDG des studios canadiens)

Yannis Mallat s’est joint au studio Ubisoft Montréal en 2000 et a produit les jeux Prince of Persia : Les Sables du temps, Prince of Persia : L’Âme du guerrier et Prince of Persia : Les Deux Royaumes. En 2006, il est devenu le PDG du studio montréalais. Il occupait jusqu’à samedi soir le poste de PDG des studios canadiens (Montréal, Toronto, Québec, Saguenay, Winnipeg).

La compagnie française précise que « les récentes allégations apparues au Canada à l’encontre de nombreux salariés ne lui permettent pas de continuer à assurer ses responsabilités ».

Toujours selon le communiqué, le PDG d’Ubisoft Yves Guillemot remplacera par intérim Serge Hascoët afin de superviser une refonte complète du mode de collaboration des équipes créatives. La compagnie promet aussi de renforcer le département des ressources humaines (RH) afin de s’adapter à la nouvelle réalité de l’industrie des jeux vidéo.

« Ubisoft n’a pas été en mesure de garantir à ses collaborateurs un environnement de travail sûr et inclusif. Ce n’est pas acceptable. Tout comportement toxique est en opposition totale avec les valeurs avec lesquelles je n’ai jamais transigé et avec lesquelles je ne transigerai pas. Je suis plus que jamais déterminé à mettre en œuvre des changements profonds afin d’améliorer et renforcer notre culture d’entreprise. Alors que nous nous engageons collectivement à construire un Ubisoft meilleur, j’attends de tous les managers du Groupe qu’ils accompagnent leurs équipes avec le plus grand respect. J’attends également d’eux qu’ils s’attèlent à mener ce changement nécessaire, avec comme ligne de conduite ce qui est le mieux pour Ubisoft et tous ses collaborateurs. » – Yves Guillemot, PDF d’Ubisoft.

Un texte de Antoine Vinette-Lambert

Articles similaires