Jeux de société
10:50 24 août 2020 | mise à jour le: 26 août 2020 à 01:43 temps de lecture: 3 minutes

Jeu du Lundi : Shitenno

Jeu du Lundi : Shitenno

Tous les lundis, le Ludologue présente un jeu de société. Qu’il soit récent ou sorti il y a 50 ans, le jeu sera tout le temps un coup de cœur personnel.

Il existe des jeux qui proposent une mécanique tout simple mais qui le font si bien que le jeu vaut clairement le détour. C’est le cas de Shitenno, le jeu d’aujourd’hui.

Et donc, qu’est-ce que c’est que ce jeu?

Shitenno reprend un thème déjà-vu : des samouraïs qui compétitionnent afin de devenir shogun. Si l’époque Sengoku est une très forte source d’inspiration pour les auteurs de jeux, elle reste quand même plaisante à jouer comme c’est le cas ici.

Dans le jeu, chaque joueur cherche à devenir Shogun en pleine période trouble. Pour y arriver, les joueurs tente de contrôler les différentes régions en jouant des combos de cartes.

Jusqu’ici rien de bien différent. C’est somme toute assez simple à jouer…

Par contre, la façon de récupérer les cartes qui donne tout le sel au jeu. À chaque manche, un joueur aura pour tâche de tenter de contenter ses adversaires en leur faisant des propositions de troupes, de kokus (l’or) et de titres.

Chaque joueur a le choix d’accepter et s’il le fait, il ne peut plus recevoir de nouvelle offre, soit de refuser. Mais si celui qui fait les propositions pour le tour se voit répondre que des refus de la part des autres, c’est lui qui garde l’offre.

Il faut donc savoir jouer finement, jauger ce qui intéresse ses adversaires sans trop leur en donner, sinon on les renforce ou on s’affaiblit. En somme, une mécanique toute simple qui apporte son lot de choix déchirants. Un jeu partage avec, somme toutes, très peu de négociations qui dans d’autres jeux viennent ralentir la partir.

Shitenno – 2 à 4 joueurs – 60 min. – 12+

À essayer si :

  • Vous voulez un jeu simple mais avec une bonne dose de stratégie qui demande du flair.
  • Vous aimez les univers nippons surtout pour le côté esthétique plutôt qu’historique.
  • Vous voulez essayer un jeu qui est un peu passé sous les radars à sa sortie.

À éviter si :

  • Vous êtes moins que 4, le jeu perd beaucoup de son sel.
  • Vous cherchez un jeu au thème fort et prenant.
  • Un des joueurs dans votre groupe souffre de l’analysis paralysis (les joueurs qui prennent une éternité à réfléchir à leur coup).

Un texte de Sylvain A. « Ludologue » Trottier de Jeux.ca

Articles similaires