Jeux de société
10:00 17 août 2020 | mise à jour le: 17 août 2020 à 10:43 temps de lecture: 3 minutes

Jeu du Lundi : Celestia

Jeu du Lundi : Celestia

Tous les lundis, le Ludologue présente un jeu de société. Qu’il soit récent ou sorti il y a 50 ans, le jeu sera tout le temps un coup de cœur personnel.

Les jeux de prise de risque ont toujours un petit quelque chose de thrillant : « Est-ce que je pousse encore mais je risque de tout perdre ou je m’arrête ici? Allez, j’essaie! ». Le jeu d’aujourd’hui reprend cette idée, mais en y ajoutant une petite dimension de bluff. Découvrons Celestia.

Et donc, qu’est-ce que c’est que ce jeu?

Bateau volant, îles flottantes, personnages au look victorien, de la vapeur… Les connaisseurs reconnaissent tout de suite l’univers steampunk du jeu. Ici, les joueurs incarnent des voyageurs qui voguent d’îles flottantes en îles flottantes en espérant que leur capitaine les mènera à bon port… car l’expédition n’est pas dénuée de risques!

À chaque manche, les joueurs embarquent pour une expédition : l’objectif est de se rendre le plus loin possible pour gagner un maximum de points. À chaque tour, un des joueurs prend le rôle du capitaine et les autres seront les passagers.

Celui-ci lance les dés qui annoncent quels dangers seront sur la route : pirates, tempêtes, oiseaux prédateurs,… Parfois, il peut être chanceux et n’avoir aucun danger.

Puis, les autres joueurs déclarent, chacun leur tour, s’ils font confiance au capitaine ou pas. Ceux qui sont dans le second cas débarquent et récoltent des points de l’île d’où part le bateau. Par contre, ceux qui restent espèrent que le capitaine aura les cartes nécessaires.

Si c’est le cas, un nouveau capitaine est désigné pour le nouveau voyage qui mènera vers une île donnant encore plus de points. Par contre, en cas d’échec le bateau s’écrase et tous les passagers présents, capitaine inclus, ne font aucun point.

Pour pimenter le tout, les joueurs peuvent piger des cartes qui joueront des tours aux autres joueurs : comme forcer le capitaine à relancer les dés ou obliger un joueur à descendre du bateau.

Au final, le premier voyageur a accumuler 50 points l’emporte.

Celestia – 2 à 6 joueurs – 30 min. – 8+

À essayer si :

  • Vous recherchez un jeu tout mignon avec une pièce de jeu en trois dimension.
  • Vous voulez un jeu dans un univers steampunk.
  • Vous voulez voir une partie avec plusieurs retournements de situations.

À éviter si :

  • Si vous n’êtes que 2, voire 3 joueurs.
  • Vous n’aimez pas les jeux qui tournent autour du hasard.
  • Votre groupe n’est composé que de joueurs qui ont joué à beaucoup de jeux du genre.

Un texte de Sylvain A. « Ludologue » Trottier de Jeux.ca

Articles similaires