Jeux de société
10:30 6 janvier 2020 | mise à jour le: 10 juillet 2020 à 12:21 temps de lecture: 4 minutes

Jeu du Lundi : Château Aventure

Jeu du Lundi : Château Aventure

C’est lundi et, on le sait tous, le lundi personne n’a envie de travailler. On recherche le moindre prétexte pour procrastiner. C’est donc avec grand plaisir que je vous annonce vouloir vous aider dans votre quête de tout-faire-sauf-du-travail. Tous les lundis, je vous donne le droit de décrocher quelques minutes en vous présentant un jeu de société. Qu’il soit récent ou sorti il y a 50 ans, le jeu sera tout le temps un coup de cœur personnel.

Bien avant les jeux d’aventures épisodes de Telltale, il y avait les jeux pointer-et-cliquer (point’n’click) de Lucas Arts et bien avant les jeux pointer-et-cliquer, il y avait les jeux en mode texte (text based games) comme Zork. Bref, un type de jeu vidéo qui a quasiment disparu de l’offre ludique, mais un jeu de société a l’audace de faire une proposition qui toucheront les plus nostalgiques : Château Aventure.

Et donc, qu’est-ce que c’est que ce jeu?

Pour ceux qui ne connaissent pas les jeux en mode texte. Le principe était assez simple : on vivait une aventure à la manière d’un livre-aventure à la différence qu’il fallait entrer des actions textuelles. Par exemple, si le jeu nous disait qu’il y avait une commode devant nous, on pouvait taper « ouvrir tiroir » pour fouiller à l’intérieur. Il fallait donc entrer les bonnes actions sous peine de coincer pendant des heures.

Le jeu Château Aventure reprend exactement ce principe. À la différence qu’au lieu d’avoir un ordinateur, c’est un des joueurs qui fera office de narrateur. Au début de la partie, celui-ci choisit parmi les douze scénarios celui qu’il fera vivre aux joueurs puis lit la mise en situation.

Les autres joueurs, qui travaillent tous ensemble, indiquent à tour de rôle une action. Par exemple, ils peuvent dire « regarder … » pour avoir une description plus détaillée d’un objet ou « parle de … à … » pour interagir avec un personnage.

Il est aussi possible de « prendre … » pour récolter des objets et quand on veut consulter la liste complète de ce qui a été récupéré, on doit annoncer « menu inventaire ». En somme, chaque scénario fonctionne comme un gros casse-tête qui ne peut être résolu qu’en réalisant les bonnes actions dans le bon ordre.

Évidemment, le joueur faisant office du narrateur pourra aider les joueurs en leur offrant des pistes de solutions ou être plus froid et dire des « je ne comprends pas cette commande » quand un joueur manque de clarté dans son action.

Il est aussi possible, dans certains scénarios de mourir et souvent les joueurs ne disposent que d’un nombre de sauvegardes limitées, ce qui ajoute un petite tension. Puis, une fois le scénario achevé, le narrateur donne un score sur 100 qui varie selon les décisions prises par les joueurs et leur donne une idée de leur efficacité sur le scénario.

Si vous voulez l’essayer, il existe une demo gratuite à télécharger : Port au singes. Un clin d’oeil évident aux connaisseurs…

Château Aventure – 2-10 joueurs – 30 min. – 10+

À essayer si :

  • Vous êtes intéressés par une expérience ludique se rapprochant du jeu de rôle, mais en beaucoup plus simple.
  • Vous êtes un fan des jeux vidéo d’explorations et d’aventure narrative.
  • Vous ou un de vos amis est un bon narrateur, ajoutant humour et surprises aux scénarios proposés.

À éviter si :

  • Vous n’êtes pas du genre à apprécier que certaines énigmes ont des solutions plutôt tirées par les cheveux.
  • Vous n’êtes pas intéressés à passer une soirée à essayer de résoudre des énigmes.
  • Vous les jeux à parties limitées (ici 12) vous rebutent.

Un texte de Sylvain A. « Ludologue » Trottier

Articles similaires