Jeux de société
10:30 10 février 2020 | mise à jour le: 10 juillet 2020 à 12:16 temps de lecture: 4 minutes

Jeu du Lundi : Oui, Seigneur des Ténèbres!

Jeu du Lundi : Oui, Seigneur des Ténèbres!

C’est lundi et, on le sait tous, le lundi personne n’a envie de travailler. On recherche le moindre prétexte pour procrastiner. C’est donc avec grand plaisir que je vous annonce vouloir vous aider dans votre quête de tout-faire-sauf-du-travail. Tous les lundis, je vous donne le droit de décrocher quelques minutes en vous présentant un jeu de société. Qu’il soit récent ou sorti il y a 50 ans, le jeu sera tout le temps un coup de cœur personnel.

Pour mon jeu du lundi de cette semaine, je vais fouiller dans « les vieux trucs de ma collection » pour ressortir un jeu qui a été la folie dans mon groupe de joueurs à sa sortie : Oui, Seigneur des Ténèbres! Chose peu commune c’est un jeu de société issu d’une bande dessinée : Rigor Mortis.

Et donc, qu’est-ce que c’est que ce jeu?

Le principe du jeu est très simple. Quelque part entre le jeu de société et le jeu d’improvisation. Les joueurs incarnent des gobelins gaffeurs qui ont été envoyés en mission par leur maitre, Rigor Mortis, le Seigneur des Ténèbres.

Cependant, la mission a lamentablement échouée. Ils se retrouvent donc devant leur maître et doivent s’expliquer. Celui-ci joue l’arbitre, rythmant la partie tout en ayant un caractère irascible.

Ainsi, au début de la partie, le joueur incarnant Rigor Mortis explique en quoi les gobelins ont échoué : il peut inventer ce qu’il veut. Que ce soit de récupérer l’épée antique du chevalier jaune ou de passer le balai dans son laboratoire secret…

Pour s’expliquer, les gobelins s’inspirent de cartes Excuse de leur main représentant des lieux, personnages, objets. Une fois faite, si elle satisfait le Seigneur, le gobelin peut joueur une carte Main pour pointer un des autres autour de la table, lui envoyant le blâme. De plus, à tout moment un gobelin peut en couper un autre avec une carte Main et modifier son histoire. Question de le mettre dans l’eau chaude!

À chaque fois qu’un gobelin n’arrive pas à s’expliquer convenablement, il est immédiatement foudroyé d’un regard qui tue. Au troisième, c’est la défaite! Il sera sévèrement puni et les autres s’en sortiront… pour cette fois.

En somme, un petit jeu simple, fun et qui crée des situations encore mémorables. L’extension L’Aube des Héros apporte toute une nouvelle série de carte Excuses en plus d’ajouter quelque cartes de blâmes spéciales. Il existe aussi une réimplémentation dans l’univers de la mafia : Oui, honorable Parrain! Finalement, la BD de Rigor Mortis a aussi inspiré Kragmortha.

Oui, Seigneur des Ténèbres! – 4-16 joueurs – 30 min. – 13+

À essayer si :

  • Vous êtes un bon improvisateur avec de la suite dans le idées.
  • Vous pensez jouer de façon espacée et éviter d’épuiser le jeu (retomber sur les mêmes cartes inspire les mêmes blagues).
  • Vous aimez rigoler en jouant.

À éviter si :

  • Vous êtes plus que 6, cela devient rapidement cacophonique.
  • Vous n’avez pas un bon Rigor Mortis pour rythmer la partie.
  • L’idée qu’un joueur décide arbitrairement qui gagne/perd vous déplait.

Un texte de Sylvain A. « Ludologue » Trottier

Articles similaires