Jeux de société
19:59 15 juin 2020 | mise à jour le: 10 juillet 2020 à 11:55 temps de lecture: 4 minutes

Jeu du Lundi : Telestrations

Jeu du Lundi : Telestrations

Tous les lundis, le Ludologue présente un jeu de société. Qu’il soit récent ou sorti il y a 50 ans, le jeu sera tout le temps un coup de cœur personnel.

Les jeux de dessins, c’est pas trop mon fort… Je ne suis jamais très enjoué à partager de mon non-talent de dessinateur. Cependant, quand un des intérêt du jeu est de ne pas trop savoir dessiner, là ça me parle! Et s’il y en a où moins l’on sait dessiner, plus le jeu sera, c’est bien Telestrations!

Et donc, qu’est-ce que c’est que ce jeu?

Telestrations c’est un mot-valise tout simple : téléphone et illustrations. Mais pourquoi?

Tout le monde connait le jeu du téléphone. Ce jeu où les joueurs sont placés en cercle et le premier dit une phrase dans l’oreille de sont voisin de gauche qui le répète à son voisin et ainsi de suite… Progressivement, certains mot risquent d’être altérés rendant le tout de moins en moins compréhensible. Et au final, on se retrouve avec une phrase qui n’a plus trop de sens!

Telestrations, c’est la même chose, mais avec des dessins. Au début de la partie, chaque joueur prend un carnet et un marqueur puis pige une carte sur laquelle se trouve 6 mots secrets. Un jet de dé détermine quel mot sur sa carte chaque joueur doit dessiner. À noter que la plupart du temps, les joueurs utilisent une règle maison qui permet à chacun de décider de son mot secret… (essayez avec des expressions, c’est très drôle!).

Une fois le dessin fait, chaque joueur passe son carnet au voisin de gauche. Celui-ci admire les talents d’artiste de son voisin (ou pas!), puis, sur la page suivante du carnet, écrit le mot représenté par le dessin. Du moins, ce qu’il comprend du dessin.

Ensuite, vous l’aurez deviné, on passe le carnet au voisin de gauche. Évidemment, le joueur ne peut que voir ce qui est écrit ; il n’a pas le droit de remonter dans le carnet pour voir le premier dessin. Ainsi, progressivement, dessins et mots deviennent farfelus et s’éloignent du mot secret initial.

Quand les carnets ont fait le tour de tous les joueurs, chacun reprend son carnet original. Puis, à tour de rôle, les joueurs montrent quel est le mot de départ puis défilent chacun des mots. De quoi susciter beaucoup de rires!

Les puristes des règles peuvent donner des points pour les dessins les plus créatifs, mais la quasi-totalité des gens jouent sans les points. Le but est juste de rigoler ensemble des absurdités créées par la chaine d’incompréhension des joueurs.

Telestrations – 4-8 joueurs – 30 min. – 12+

À essayer si :

  • Vous vous un jeu de party qui s’explique très rapidement.
  • Vous voulez passer un bon moment à juste rire des absurdités que crée le jeu.
  • Vous voulez garder, des années après, des souvenirs de dessins affreux et d’incompréhensions flagrantes.

À éviter si :

  • Vous êtes moins de 6 joueurs ; le jeu perd en intérêt à 4 ou 5.
  • La moindre mention des mots dessin et jeu dans la même phrase vous stresse au plus haut point.
  • Pour vous un jeu doit avoir un système de points pour déterminer un gagnant.

Un texte de Sylvain A. « Ludologue » Trottier

Articles similaires

16:55 4 mai 2020 | mise à jour le: 10 juillet 2020 à 11:59 temps de lecture: 4 minutes
Jeu du Lundi : Dixit