Jeux de société
09:04 22 juin 2020 | mise à jour le: 10 juillet 2020 à 11:53 temps de lecture: 4 minutes

Jeu du Lundi : Minivilles

Jeu du Lundi : Minivilles

Tous les lundis, le Ludologue présente un jeu de société. Qu’il soit récent ou sorti il y a 50 ans, le jeu sera tout le temps un coup de cœur personnel.

J’aime bien les jeux de développement où plus la partie avance, plus on fait d’effets, bonus, actions spéciales et autres. Appelés engine building (littéralement : construction de machine) car on passe sa partie à « construire » une machine efficace qui donnera plein de points de victoire. Cependant, ces jeux sont souvent complexes à appréhender tant les avenues stratégiques sont multiples. D’autant plus qu’il peut être déroutant de voir comment s’imbrique chaque effet de jeu. Pourtant, il en existe des tout simples qui permettent vraiment de s’initier au genre et Minivilles en fait partie!

Et donc, qu’est-ce que c’est que ce jeu?

Dans Minivilles, aussi connu sous son nom original japonais Machi Koro, les joueurs sont maires d’une ville qu’ils doivent développer. Le premier à y construire les quatre bâtiments prestigieux l’emporte : gare, parc d’attraction, tour radio et centre commercial.

Un tour du jeu est d’une simplicité désarmante : à son tour, on lance un (ou deux) dé, on applique les effets des bâtiments correspondants au résultat puis on construit un nouveau bâtiment.Si au départ, composée uniquement de champs de blé et d’une boulangerie, la ville de chaque joueur est plutôt modeste, rapidement on peut y trouver : mines, forêts, restaurants et même stades!

En fait, c’est au joueur de choisir quels bâtiments l’intéresse le plus selon sa stratégie personnelle car si certains bâtiments ne font effet que lorsque c’est à son tour de jouer, d’autres uniquement pendant le tour des autres. Évidemment, certains bâtiments sont plus efficaces selon ceux qu’on a construit précédemment, d’où l’idée de construire une machine pour créer des synergies.

Évidement, on peut voler de l’argent aux autres! Et l’argent est essentiel car elle permet de construire. Donc, on a le choix : construire un petit bâtiment pas cher mais peu efficace ou alors accumuler pour aller en chercher un meilleur au risque de tout se faire piller!

Et ce n’est pas tout, car on peut construire plusieurs fois le même bâtiment ce qui duplique les effets quand on tombe sur ce résultat avec les dés. Mais en se diversifiant on augmente ses chances de gagner quelque chose peu importe le résultat.

En somme, un petit jeu très accessible, qui s’explique en moins de deux minutes mais qui garde une assez grande profondeur stratégique pour donner envie d’y rejouer.

Minivilles – 2-4 joueurs – 30 min. – 10+

À essayer si :

  • Vous voulez un jeu qui permet de découvrir de façon très légère les jeux de développement d’engine building.
  • Votre groupe de joueur est composé de néophytes ou de jeunes de 7 ans et plus.
  • Vous recherchez un petit jeu simple sans prise de tête.

À éviter si :

  • Vous êtes allergique au hasard.
  • Vous n’aimez pas les jeux « méchants » où on peut voler et se faire voler.
  • Vous craignez les jeu à stratégie limitée peuvent s’étirer plus de 30 minutes.

Un texte de Sylvain A. « Ludologue » Trottier

Articles similaires

15:05 29 juin 2020 | mise à jour le: 10 juillet 2020 à 11:52 temps de lecture: 3 minutes
Jeu du Lundi : Menara
23:13 27 avril 2020 | mise à jour le: 10 juillet 2020 à 12:00 temps de lecture: 4 minutes
Jeu du Lundi : Pit