M jeunes
11:38 24 décembre 2021 | mise à jour le: 24 décembre 2021 à 11:38 Temps de lecture: 2 minutes

L’achat local

L’achat local
Photo: Le Curieux

Des produits d’ici

C’est bientôt Noël! Les mets (repas) les plus raffinés (délicats) seront sur nos tables pour les Fêtes. Mais d’où viendront les dindes, champignons et sucreries que nous dégusterons? Du Québec? Les adeptes (partisans) de l’achat local n’achèteront que des produits locaux, c’est-à-dire fabriqués dans la province et même le plus proche possible de chez eux.

Par exemple, ils préféreront acheter de la viande produite au Québec plutôt qu’en Ontario et des crevettes de Matane, en Gaspésie, plutôt que des crevettes roses du Chili.

Des avantages

L’achat local permet à des travailleurs d’ici de trouver un emploi et d’avoir des revenus pour vivre. De plus, les aliments locaux sont de meilleure qualité, car ils sont encore frais quand on les consomme.

Acheter local est également une façon de lutter contre le réchauffement climatique. Les produits fabriqués proche de chez nous parcourent moins de chemin que ceux fabriqués à l’étranger. Ceux-là peuvent faire des milliers de kilomètres en avion, en bateau ou en camion. Or, les transports émettent beaucoup de gaz à effet de serre, qui polluent l’environnement.

Des trucs

Va faire l’épicerie avec tes parents et cherche la provenance (d’où ils viennent) des différents aliments que tu veux manger. Tu peux adopter la même habitude avec d’autres produits que la nourriture.

Tu peux aussi choisir de consommer des fruits et des légumes de saison: il y a plus de chances qu’ils soient produits localement. Si tu veux manger des fraises au mois de janvier, elles viendront sûrement de l’étranger.

Apprends ainsi à devenir un consommateur responsable!

 

Le Curieux est un journal numérique qui explique l’actualité aux 8 à 12 ans. lecurieux.info

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.