17:21 17 septembre 2022 | mise à jour le: 17 septembre 2022 à 17:25 Temps de lecture: 4 minutes

Pour ou contre faire pipi dans la douche? 

Pour ou contre faire pipi dans la douche? 
Photo: stock_colors/iStockUriner dans la douche peut être source de plaisir ou de dégoût. Mais est-ce qu'il y a des contre-indications?

Question existentielle qui a causé bien des chicanes de colocs et brisé des ménages, uriner dans la douche est un petit plaisir du quotidien pour certain.e.s, mais un acte d’une barbarie sans nom pour d’autres.  

Sans vouloir détruire l’équilibre social, Métro a osé explorer l’épineux enjeu en sollicitant l’avis de divers spécialistes (qui ont trouvé notre question assez cocasse, avouons-le). Contre toute attente, il y a consensus.  

Pas de problème d’hygiène 

Si l’idée que du pipi soit en contact avec une surface où vous déposerez vos précieux petons vous dégoûte, sachez que la science ne pourra pas appuyer votre argumentaire. Marc Hamilton, président de l’Association des microbiologistes du Québec, l’assure: il n’y a aucun souci d’hygiène associé à cette pratique.  

«À la base, l’urine est stérile et n’est pas toxique, affirme-t-il sans hésitation. Il n’y a pas de bactérie, de virus ou de moisissure dans l’urine. Ce ne sont que des déchets organiques. Ce qui fait que faire pipi dans la douche, c’est techniquement inoffensif.» 

Même une personne atteinte d’une vilaine infection urinaire ne risque pas de vous contaminer, d’abord parce qu’il faudrait être en contact direct avec le pipi, ensuite parce qu’il y a un facteur de dilution, de par la nature d’une douche. C’est pareil pour des ITSS ou toute autre maladie dont il pourrait y avoir des traces dans l’urine. «Ce n’est pas assez pour créer une infection», confirme le microbiologiste.  

Tout beau pour les tuyaux 

Combien de fois les pisseur.euse.s dans la douche se sont fait dire que cette pratique était indécente parce que les tuyaux ne sont pas les mêmes que ceux d’une toilette?  

Roger Chayer de la Plomberie Royer Chayer a une réponse à tout casser: «C’est le même drain que la toilette. La tuyauterie de douche, de lavabo, de bain et même de l’évier de cuisine va toujours être reportée vers le drain central, celui de la toilette, qui est plus gros. Les tuyaux sont tous raccordés ensemble. C’est la même matière, le même produit, avec la même pente et la même colle.» 

Pas de panique non plus pour le traitement des eaux usées, indique la Ville de Montréal. «Cela ne fait aucune différence, puisque les eaux provenant de la toilette et celles provenant de la douche quittent l’immeuble par le même tuyau avant d’être acheminées à la station d’épuration.» 

Bon pour l’environnement… genre 

Plus encore: libérer sa vessie dans la douche pourrait économiser de l’eau… «si on a l’habitude de tirer la chasse d’eau chaque fois qu’on va aux toilettes pour uriner», nuance Rébecca Pétrin, directrice générale d’EauSecours

«Il faut savoir qu’une toilette consomme 30% de l’eau utilisée dans une maison, ajoute la titulaire d’une maîtrise en gestion de l’environnement. On estime qu’on va aux toilettes quatre à six fois par jour. Si on retire une de ces fois-là parce qu’on fait pipi dans la douche, c’est une économie de 25% de cette utilisation d’eau.»   

Il n’y a donc qu’une barrière mentale qui empêche certaines personnes de se lâcher lousse le sphincter urétral. Si vous faites partie de cette catégorie, il y a toujours moyen de demander aux gens qui utilisent la même douche que vous de respecter votre désir d’en faire un espace sans pipi… mais leur argumentaire risque d’être plus étoffé que le vôtre!  

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.